top of page
BONNEFONT (Gaston). Les Héroïnes du travail.

BONNEFONT (Gaston). Les Héroïnes du travail.

SKU : 9500649
450,00 €Prix
Paris, Charavay, Mantoux, Martin, Librairie d'éducation de la jeunesse, [1892], gr. in-8 (31 x 22,5 cm), percaline rouge. Au premier plat, polychrome, signé A. Montader, studieuse scène d'intérieur richement ornée : devant une grande cheminée où crépite un bon feu, une table où sont assis une mère et son enfant, lisant tous deux, sur laquelle sont posées une lampe à pétrole et une corbeille, à son côté : pare-feu, coussin, corbeille à papier pleine, dont un papier froissé par terre sur le tapis, au mur motifs en arabesques dorées et cartouche de titre. Au second plat, encadrement à froid, au dos polychrome, reprise du cartouche-titre, table basse ronde portant une plante (fougère) en pot, tr. dorées, 308-(4) pp., index ¦Édition originale illustrée de 56 compositions par Georges Dutriac, dont 10 hors-textes. Table : Les voyageuses. Les femmes peintres. Les femmes de lettres. Les héroïnes de la science. Les héroïnes de la charité. Les femmes militaires. Les prix Monthyon. Les institutrices.Le thème des femmes prend une importance croissante à la fin du XIXe siècle, annonçant les changements sociaux qui vont survenir au siècle suivant. Ce livre enregistre ce phénomène et décrit laction de nos compagnes dans de multiples directions. Citons parmi celles les plus connues : Juliette Adam, Th. Bentzon, Rosa Bonheur, Mme Boucicaut, Lady Brassey, Mme Champseix (dite André Léo), Louise Collet, comtesse Dash, Mme Desbordes-Valmore, Jane Dieulafoy, Juliette Dodu, Mme Durand (dite Henry Gréville), Mme de Genlis, Mme de Girardin, Eugénie de Guérin, Jeanne dArc, Jeanne Hachette, Marguerite dAnjou, Marie Pape-Carpantier, Ida Pfeiffer, Christine de Pisan, Geneviève Prémoy (dite le chevalier Balthazar), Marie Read, George Sand, Mlle de Scudéry, Mme de Sévigné, Mme de Staël, Amable Tastu, Mme Vigée-Lebrun. Comme on le voit, louvrage mêle des personnalités de différentes époques et ne néglige pas lépoque contemporaine. Sur un sujet similaire mais restreint à une seule catégorie, citons le livre de Marie Dronsart, Les Grandes voyageuses (Hachette, 1894).Gaston Bonnefont (1851-1911), auteur de cet ouvrage didactique et prémonitoire, est bien connu en plat historié, ayant signé de nombreux titres, dont : Voyages en zigzags de deux jeunes Français en France (Dreyfous, 1889, PH 11/212), Aventures de six Français aux colonies (Garnier, 1890, PH 3/54 et 29/543), Les Miettes de la science (Charavay, 1893, PH 4/64), Le Règne de lélectricité (Mame, 1895) ou Souvenirs dun vieil ingénieur au Creusot (Juven, 1905, PH 47/832).Quant à Georges Dutriac (1866-1958), lillustrateur, il a beaucoup œuvré dans de nombreux domaines. Ce livre est lun de ses premiers ouvrages illustrés, avant ceux du capitaine Danrit ou de René Bazin (Ma tante Giron, Mame, 1909, PH 48/847). Ce livre nest pas mentionné dans larticle « Dans latelier de Georges Dutriac » (Le Rocambole n°74, 2016), par ailleurs panorama assez complet.Réédité de 1892 à 1895, il existe, pour ce livre, plusieurs couvertures différentes, allégoriques (associant souvent la Connaissance et la République). Parmi les huit types de couvertures génériques connus et répertoriés chez cet éditeur (revêtant différents titres), on peut mentionner, avérés pour Les Héroïnes du travail : le motif à la femme en tunique blanche (la République) debout, couronnée de lauriers, tirant une épée dun fourreau, avec à ses pieds deux plaques, « Droits féodaux » et « Droits et devoirs de lhomme », posant devant une tenture soutenue à des colonnes romaines, devant une autre colonne surmontée dune statuette ailée, à côté dun brasier aux deux têtes de bélier (plat signé Montader) et celui au médaillon doré sur fond noir (comprenant une tête de femme vue de profil, celle-ci changeant selon les titres) avec dans la partie inférieure un décor végétal doré sur fond bleu.Magnifique plat au sujet peu commun, décoré dune belle scène dintérieur, typique de la fin du XIXe siècle, la lecture et lenseignement familial au coin du feu. On notera la corbeille qui déborde de papiers froissés au point que lun deux est tombé par terre !Bel exemplaire.
bottom of page