top of page
BOURASSÉ (Jean-Jacques) . Les Châteaux historiques de France .

BOURASSÉ (Jean-Jacques) . Les Châteaux historiques de France .

SKU : 9501168
650,00 €Prix
Tours, Alfred Mame et fils, éditeurs, 1876, gr. in-8 (30 x 21 cm), percaline bleue chagrinée. Au premier plat, deux vignettes noir et or en réserve, en haut le château de Compiègne (ill. p. 221), en bas le donjon de Vincennes (p. 210), séparés par un bandeau-titre soutenu par de angelots, dans un encadrement de filets noirs, de petits fers et de motifs géométriques. Second plat orné du même encadrement noir, avec au centre, un cartouche au nom de l'éditeur, dos orné du motif des deux branches croisées, tr. dorées (A. Souze, graveur), 400 pp. ¦Première édition gr. in-8 à plat historié, illustrée de 32 gravures hors texte sur bois par Français, Karl Girardet, gravées par Barbant, C. Laplante, Pannemaker, P. Perrichon, Sargent, Trichon, Whitehead. Au sommaire : Palais de la Cité. Le Louvre. Les Tuileries. Versailles. Trianon. Le Luxembourg. Le Palais-Royal. Saint-Germain-en-Laye. Fontainebleau. Vincennes. Compiègne. Saint-Cloud. Rambouillet. Meudon. Chambord. Loches. Chenonceau. Pau. Chinon. Azay-le-Rideau. Amboise. Chaumont. Blois. Eu. La Malmaison. L'édition originale a paru en 1864 sous un autre titre (Résidences royales et impériales de France. Histoire et monuments, Mame, in-8, 464 pp.). Cette édition sous un nouveau titre et dans un format plus grand deviendra un classique de l'éditeur, qui en publiera sept éditions jusqu'en 1901, dans diverses couleurs de toiles. Les principales couleurs sont le rouge (carmin et vermillon), le vert et le bleu. Le tirage de 1876 existe en percaline bleue à gros grains (notre exemplaire). On le rencontre aussi en rouge carmin. Une deuxième édition datée 1877 se trouve en percaline à gros grain dans les trois couleurs. La troisième édition date de 1880. Nous en présentons un exemplaire en percaline verte à gros grains. A partir des éditions suivantes, l'éditeur utilise une toile différente. La quatrième édition est de 1882, la cinquième de 1885 et la sixième de 1891. Il est difficile d'estimer la rareté relative de chaque couleur. Nous avons tendance à considérer que, d'ordinaire, la couleur rouge se rencontre plus fréquemment et est donc plus courante. De l'avis général, ce n'est pas forcément la plus attractive et la plus esthétique. Nous avons, à plusieurs reprises, présenté des livres à plat historié en bleu ou en vert qui offrent un plus grands attrait que le rouge, surtout quand le sujet s'y prête (bleu pour un livre de marine, vert pour un livre de nature, par exemple). D'une manière générale, le collectionneur a tout intérêt à rechercher ces couleurs plus rares qui donnent une valeur ajoutée à ses exemplaires. Ici, la combinaison du vert ou du bleu pour ce livre de Bourassé nous semble offrir cet avantage d'être à la fois une variante esthétique intéressante, d'avoir un attrait de rareté, et de se prêter au sujet, que ce soit le vert qui environne les châteaux dans leur cadre naturel de forêt ou de parc, ou le bleu qui est la couleur du ciel où se détachent leurs silhouettes élégantes. La percaline à gros grains (chagrinée) offre un supplément de sensation tactile qui ne se trouve pas dans les rééditions revêtues de percaline à trame longiligne ou écrasée (selon la terminologie proposée par Olivier Maupin dans le bulletin Le Plat historié n°24, déc. 2013, et 25, mars 2014). Superbe exemplaire dans une belle couleur.
bottom of page