top of page
CHAMPAGNE (Maurice). Jean Pacifique .

CHAMPAGNE (Maurice). Jean Pacifique .

SKU : 9500910
300,00 €Prix
Paris, Librairie Delagrave, 1923, pet. in-8 (25,5 x 17 cm), percaline rouge. Au premier plat, noir et or, le mousse Jean Pacifique refusant dembarquer avec léquipage fuyant dans le canot de sauvetage pour rester avec le capitaine Mathias Brignon, son oncle blessé sur LHirondelle, le sloop en perdition (chap. X, La Tempête, « Mais Jean ne bougea pas », p. 101). Au second plat, paon à froid, titre doré au dos, tête dorée, (4)-235-(1) pp. ¦Édition originale illustrée de 54 compositions, dont 9 hors-texte, par Charles Fouqueray, Leven et Lemonnier.Première publication en feuilleton dans la revue Saint-Nicolas, tome 29, 1908 (ill. Fouqueray). Réédité dans la revue Le Noël (Maison de la Bonne Presse), 1er semestre 1913, ill. Jordic.Suivi de La Maison qui descend (p. 129).Deuxième édition en 1934.Dans son article biographique (Le Chasseur dillustrés, 1970, rééd. Le Rocambole n°48-49, 2009), Maurice Dubourg signale que Maurice Champagne (1868-1951) sest engagé dans la marine marchande, et quil saura se souvenir de cette expérience plus tard en décrivant la vie des mousses dans son roman Jean Pacifique. Les aventures maritimes et les navires sont nombreux dans son œuvre, « Le Bateau hanté se déroule entièrement en pleine mer. Les ports, les îles surtout, sont très souvent présents chez Champagne et trois romans se passent au fond des mers : Les Reclus de la mer, LIle engloutie, La Cage sous la mer. » Il semble avoir quitté le métier de marin vers lâge de 25 ans (1893), pour devenir pendant quelques temps comédien puis romancier pour la jeunesse, écrivant en moyenne un livre par an pendant près de cinquante ans.Dans une étude sur Ayn Rand (née Rosenbaum, 1905-1982), Bill Bucko, biographe de cette romancière américaine dorigine russe a montré combien ses lectures denfance ont pu influencer sa carrière ultérieure. En effet, Ayn Rand lisait, en 1913 à Saint-Pétersbourg, des revues françaises pour enfants comme LEcolier illustré et Mon journal). Bill Bucko a analysé (en 2007) toutes les œuvres de Maurice Champagne, et a résumé les deux récits de ce volume : « Jean Pacifique, un orphelin, est élevé par son oncle Mathias Brignon, un marin brutal et méchant, qui refuse de lenvoyer à lécole jusquà ce quun médecin sympathique et un prêtre interviennent. Quand son oncle tombe sans connaissance sur son sloop LHirondelle, lors dune tempête, Jean refuse de labandonner aux éléments déchaînés et, après de multiples épreuves, parvient à ramener le navire à bon port. Il devient finalement un officier de marine et se marie avec son amie denfance Suzette. Le récit est dédié à la petite-fille de lauteur, Andrée, Nice, avril 1923. »Le second récit, La Maison qui descend, est résumé par Bill Bucko : « Un Français voyageant au Chili est attaqué par une bande de voleurs qui le dépouille et lemprisonne dans une cabane dans les Andes. La cabane est située sur une éminence qui se met à bouger et seffondre dans la cheminée dun ancien volcan, avec tous ses occupants. Le héros aide ses compagnons à retrouver le chemin de la surface. Les voleurs se repentent et lui rendent ses biens. »Peintre, illustrateur, lithographe, affichiste, Charles Fouqueray (Le Mans, 1869-1956) collabore à partir de 1890 à de nombreux périodiques français (Le Monde illustré, L'Illustration), ou anglais (The Sphere, The Graphic, The Illustrated London News), ainsi que des livres, dont l'Album historique de l'Armée et de la Marine, et de nombreuses œuvres littéraires. Attiré par les voyages et les colonies qui linspirent, il est nommé peintre officiel de la Marine en 1908. Il travaille pour léditeur Delagrave et illustre les romans dEmilio Salgari.Il réalise ce beau plat historié « maritime », représentant la scène dramatique « clé » du premier récit, tout en rappelant la couverture classique de Pêcheur dIslande de Pierre Loti (1893, PH 29/552).
bottom of page