top of page
COMBES (Paul). Le Secret du gouffre. Aventures d'un chasseur d'insectes.

COMBES (Paul). Le Secret du gouffre. Aventures d'un chasseur d'insectes.

SKU : 9501386
350,00 €Prix
Paris, Librairie Ducrocq, [1888], in-8 (25,5 x 21 cm), percaline rouge, bords biseautés. Au premier plat, noir, or et argent, linstituteur naturaliste, portant bâton et chapeau, assis au bord de la cataracte plongeant dans le gouffre de Riocreux, deux élèves en équipement d'excursionniste debout derrière lui (daprès le frontispice et lill. p. 56). Au second plat, encadrement noir aux écoinçons floraux et fer central de même, au dos, motif de l'éventail (ou papyrus) de la collection, tr. dorées (A. Souze, graveur), (8)-246-(2) pp. ¦Édition originale illustrée de 80 [en fait 78] dessins dont 6 à pleine page et un frontispice, par Ludovic Mouchot, C. Maurand, E. Clair-Guyot, Jules Férat, Albert O. Callaghan, A. Ferdinandus, Rose Maury, Léopold Flameng, H. Giacomelli, etc., gravure de Fortuné Méaulle, trois pages de musique notée in-fine.12e volume de la collection didactique et naturaliste dÉmile Desbeaux.Paul Combes (1856-1909), romancier et vulgarisateur, a publié, chez le même éditeur et dans la même collection, La Roselière (1886, PH 35/653) et La Montagne bleue (1887). Après Maurice Barr (Mémoires dune poule noire, 1882, PH 22/412), il renforce léquipe dauteurs de la collection Ducrocq, en attendant lapport du tandem Labesse et Pierret, auteur de plusieurs livres de fiction naturaliste chez cet éditeur, dont Promenades botaniques de tous les mois et Promenades en forêt (1887).Dans Le Secret du gouffre, il sintéresse au monde des entomologistes et initie les jeunes lecteurs à cette science de lobservation des insectes, de leurs mœurs et de leurs activités, au cours de promenades dans la campagne. Très bien renseigné, il rappelle lhistoire de la discipline et de ses premiers patients défricheurs, mentionnant les observations de Marie Sibylle de Mérian, de Lyonnet, de François Huber (p. 15).« C'est un modeste instituteur de village qui nous raconte lui-même, avec une sincérité et une simplicité pleines de charme, l'histoire de sa vie. Passionné pour l'étude de la nature, il la fait vivre dans son récit, et nous intéresse aux faits et gestes du monde des insectes. Le principal intérêt de ces aventures se concentre autour du « secret du gouffre ». C'est avec une émotion croissante que l'on suit les péripéties de la découverte de ce secret, et des conséquences qu'amène cette découverte. En somme, le nouvel ouvrage de M. Paul Combes est un livre attachant et instructif, bien écrit, fort bien illustré, accompagné d'une jolie berceuse en musique, splendidement relié et d'un bon marché exceptionnel. » (Le Livre, 1888).Louvrage sinspire sans doute de ceux de Jean-Henri Fabre (1823-1915), dont existe, en plat historié, La Science de l'oncle Paul (Delagrave, 1926), mais dont les livres sur les insectes datent de 1870-73. Il annonce la trilogie de Maurice Maeterlinck, La Vie des abeilles (1901), La Vie des termites (1927) et La Vie des fourmis (1930).Il ny a pas que les insectes qui sont observés dans ce livre, mais lensemble du monde animalier et forestier (écureuil, faucon, épervier, coucou, araignée, crapaud, écrevisse). Mais les insectes forment le fil conducteur du récit : on suit les fourmis et les abeilles dans leurs activités et déplacements et cela nous amène aux insectes souterrains, habitant des cavernes. Le cœur du livre est en effet constitué par lexploration dun gouffre où disparaît un torrent en cascade et le récit se fait exploration spéléologique.Là, le récit annonce ceux dÉdouard-Alfred Martel (1859-1938), premier spéléologue moderne, professeur de géographie souterraine à la Sorbonne (1889), explorateur de nombreux gouffres, fondateur de la Société de spéléologie (1895). Martel a commencé à explorer et à cartographier les gouffres des Cévennes en 1885 mais nest pas encore connu lorsque Le Secret du gouffre sort. Le premier livre dimportance de Martel ne paraîtra que quelques années plus tard : Les Cévennes et la région des causses (Lozère, Aveyron, Hérault, Gard, Ardèche) (Delagrave, 1890).Une fois de plus, les livres à plat historié sont à la pointe de lactualité technique et scientifique et de leur vulgarisation pour le grand public !Belle et sobre composition à plat historié, mêlant deux métaux (or et argent) au noir, caractéristique des plats de la période 1888-1892.Bel exemplaire.
bottom of page