top of page
CORNISH (sous la dir. de Charles J.). Les Animaux vivants du monde. (2 Vol)

CORNISH (sous la dir. de Charles J.). Les Animaux vivants du monde. (2 Vol)

SKU : 9500907
950,00 €Prix
Paris, Flammarion, [1902-1903], 2 vol. gr. in-8 (28,5 x 22,5 cm), percaline vert amande. Premier plat du tome 1, têtes d'un couple de lions face à face sur fond marron, encadrées de palmiers aux racines entremêlées, soleil rayonnant, le tout doré. Pour le tome 2, à l'or, un paon faisant la roue, encadré d'un vautour et d'un caméléon sur des troncs aux racines jointes. Aux seconds plats, vignette centrale noire: tête d'okapi (p. 270) au tome 1, espadon au tome 2, titre doré aux dos, tr. dorées, (4)-VIII-384-(4) et (4)-384-(4)-VIII pp. ¦Édition originale française, dans le premier cartonnage de l'éditeur, illustrée de photographies in-t. et de 13 pl. par volume, en couleurs, dont un frontispice au premier. Publiée d'abord en 24 livraisons. Préface d'Edmond Perrier . L'édition anglaise (Londres, Hutchinson, 1901) a remporté un grand succès. L'ouvrage, d'une conception nouvelle, se présente comme une "Histoire naturelle illustrée d'après la photographie directe" et, de ce fait, révolutionne la présentation des livres sur les animaux, naguère illustrés de gravures sur bois (par exemple, Les Animaux sauvages de Jacolliot, 1884, cf. PH 18/352). Il n'est donc pas surprenant que l'éditeur ait choisi un style de reliure moderne, épuré, et non la composition surchargée alors en vigueur. Les plats ont été redessinés d'après ceux d'Hutchinson, également en deux volumes verts. Par exemple, le premier plat du tome 1 anglais, noir et or, présente les différences suivantes : seul le soleil est doré, les têtes d'animaux (tigre et lion) sont noires (et non dorées), le fond est noir et non marron, avec un décor d'encadrement à froid : deux dattiers (et non deux palmiers) aux racines pareillement entrecroisées, mais dont les branches sont jointes par un massacre de cerf (également à froid). L'édition néerlandaise a aussi repris le décor anglais mais sans ce dernier élément. En 1904, Flammarion ajoute un troisième tome, Les Animaux domestiques, cette fois traduit du néerlandais. L'édition française s'inspire aussi du plat historié de l'éditeur Elsevier, d'aspect très différent, composé de têtes ou silhouettes d'animaux en vignette. Flammarion décide alors de réaliser de nouveaux plats pour les deux premiers volumes, pour en uniformiser la présentation. Le second cartonnage des deux volumes présente aussi des têtes d'animaux en vignette : éléphant, lion (au centre), cerf, renne, loup (tome 1), serpent, paon (au centre), perroquet, libellule, poisson (tome 2). Existe aussi en rouge.
bottom of page