top of page
DUMAS (Alexandre) . Le Capitaine Pamphile .

DUMAS (Alexandre) . Le Capitaine Pamphile .

SKU : 9501311
350,00 €Prix
Paris, Calmann Lévy, s.d. [1877], in-8 (24 x 17 cm), percaline rouge. Au premier plat, noir et or, signé BERTALL, le capitaine Pamphile (d'après le frontispice mais dans une autre posture), un perroquet sur l'épaule, fusil en bandoulière, tenant dans chaque main par la peau du cou, deux animaux qu'il vient de tuer (un ours et un tigre), dans un encadrement végétal où s'enroule un énorme boa. Au second plat, encadrement de filets noirs et rosace centrale, au dos filets noir et or, tr. dorées (A. S ouze, graveur), (8)-366-(2) pp. ¦Première édition illustrée de 103 vignettes, dont 26 h.-t., par BERTALL. Première publication en feuilleton dans le Journal des enfants à partir de 1834 (les cinq premiers chapitres de ce récit figurent aussi, sous le titre Jacques Ier et Jacques II, dans les Souvenirs d'Antony, 1835). L'édition originale en volume a paru chez Dumont en 1839, avec les pièces justificatives in fine (Constitution de la nation des Mosquitos dans l'Amérique centrale et la lettre d 'Alphonse Karr). Antérieur aux grands romans feuilletons historiques des années 1840, comme Les Trois Mousquetaires ou Le Comte de Monte-Cristo, "Le Capitaine Pamphile surprend (...). Ce texte est une étincelante causerie, toute entière sous le signe de l'humour, de la recherche délibérée de la drôlerie", dit Emmanuel Fraisse dans la préface d'une réédition de 1978. "Résumer le livre tient de la gageure : point d'intrigue solidement bâtie dont la charpente s'exposerait en quelques lignes. Le lecteur se trouve face à deux mondes et passe de l'un à l'autre, en suivant les tribulations des animaux favoris d'un groupe de peintres parisiens amis de Dumas et les extraordinaires et exotiques aventures de Pamphile, capitaine marseillais dont l'activité toujours heureuse est entièrement tournée vers le vol et les commerces les plus frauduleux. Il y a pourtant un lien entre les amis de Dumas et le capitaine, ce sont les animaux. Pamphile en a recueilli certains lors de ses courses vagabondes puis les a revendus avantageusement à Paris. Tel est le cas de Jacques I - singe ainsi nommé pour le différencier de son successeur Jacques II - et de l'ours Tom. A leurs côtés vivent - et meurent - Gazelle, une tortue donnée par Dumas au peintre Decamps, qui a quelque peu transformé son atelier en arche de Noé, et une grenouille homonyme d'une célèbre danseuse du XVIIIème siècle : Mademoiselle Camargo. L'origine et la vie de ces animaux - et de quelques autres - font l'objet d'une biographie bouffonne parallèle au récit des exploits du capitaine, de son lieutenant Policar et du mousse Double-Bouche" (Fraisse). Dumas s'amuse ainsi à brouiller les pistes entre la fiction et la réalité, en mettant en scène ses amis artistes, notamment le peintre Eugène Decamps (1803-1860) et l'illustrateur Tony Johannot (1803-1852), tandis que Alphonse Karr réclame le droit de figurer dans son livre, comme premier propriétaire du singe Jacques II ! Quant au capitaine Pamphile, qui donne finalement une certaine unité au récit et son titre, c'est un personnage de Marseillais haut en couleurs, qui émaille ses propos de "Pécaïre" et de "Bagasse" pittoresques et qui, au terme d'aventures en tout genre, termine sa carrière comme souverain de l'État de Poyais et du peuple des Mosquitos, sous le nom de Don Gusman y Pamphilos ! La meilleure et la plus belle édition de ce classique. Les Éditions Calmann-Lévy ont publié conjointement à ce volume : Histoire de mes bêtes du même Dumas, illustré par Adrien Marie, écrit dans le même style que Le Capitaine Pamphile, note Munro, mais 25 ans après. Ex. en très bel état. Talvart, V, 7. Vicaire, III, 434. Munro, 86-88. Hamel, Dictionnaire Dumas, pp. 125-28.
bottom of page