top of page
GRENEST. L'Armée de la Loire / L'Armée de l'Est (2 vol . gr . in-8) .

GRENEST. L'Armée de la Loire / L'Armée de l'Est (2 vol . gr . in-8) .

SKU : 9500919
700,00 €Prix
Relation anecdotique de la campagne de 1870-71. Paris, Garnier frères libraires éditeurs, 1893-1895, 2 vol. gr. in-8 (27 x 19 cm), percaline verte. ¦L'Armée de la Loire (1893). Au premier plat, trois soldats, un marin, deux fantassins dont un porteur du drapeau français et lautre tirant au fusil. 120 gravures en couleurs de Bombled, 121 livraisons (Gillot, graveur, Magnier et ses fils, relieurs), VIII-967-(1) pp.L'Armée de l'Est. Au premier plat, fantassin en tenue d'hiver tenant fusil, daprès la couverture non conservée ici. 120 gravures en couleurs de Bombled, 122 livraisons (Magnier et ses fils, relieurs), VIII-973-(3) pp.Lédition de grand format paraît en même temps que celle de petit format, mais elle est pus luxueuse, car liconographie est entièrement en couleurs. Chaque volume correspond à deux tomes de petit format. Par contre, le dernier volume, Les Armées du Nord et de Normandie, plus tardif, na pas été réalisé en grand format. Du reste, il est deux fois plus court que les autres.Les couvertures des différentes éditions de ces livres ne sont pas toutes identiques. Certaines reprennent les dessins des couvertures brochées, parfois elles sont identiques sur les deux volumes, parfois non, et il existe encore des variantes entre les deux formats. « Occultée par les deux conflits mondiaux, la guerre entre la France et lAllemagne de 1870 à 1871 est aujourdhui un sujet souvent méconnu du grand public tant français quallemand, alors quelle représente un moment fondateur dans la relation entre ces deux pays, autour de laquelle se noue déjà lavenir de lEurope. » Cest à ce conflit quest consacrée une exposition au Musée de larmée, Hôtel des Invalides, du 13 avril au 30 juillet 2017, France Allemagne(s) 1870-1871, la guerre, la Commune, les mémoires.Les gigantesques conflits guerriers du XXe siècle ont eu en effet tendance à faire oublier combien la guerre de 1870, déclenchée dans la précipitation par Napoléon III, fut une catastrophe pour le pays, qui se vit amputé (jusquen 1918) de lAlsace et dune partie de la Lorraine, malgré la bravoure des hommes de troupe, des soldats et des francs-tireurs. C'est à la mémoire de leurs sacrifices que Grenest, a réuni cette somme à la suite de celle publiée par Dick de Lonlay, dans Français et Allemands : histoire anecdotique de la guerre de 1870-1871 (Garnier, 1888-1891, 6 vol., PH 8/161). Selon la même méthode, le lieutenant (puis commandant) Sergent (qui signe de l'anagramme Grenest) rédige une histoire de la guerre basée sur de nombreux témoignages, oraux ou écrits. Il fallait comprendre pourquoi cette guerre a été déclarée, comment elle a été menée et de quelle manière la France a perdue ses provinces de lest. Ce traumatisme aura des répercussions durant les quarante années suivantes, suscitant un désir de revanche, qui sexprimera par procuration dans la conquête coloniale et dans une tendance belliciste qui sexacerbera dans la Grande guerre, au terme de laquelle lAlsace retournera à la France.L'écrivain militaire Dick de Lonlay (Georges Hadouin, 1846-1893), étant décédé prématurément, ne put poursuivre son histoire anecdotique, qui concernait essentiellement les actions sur le front de l'Est (Lorraine, Champagne-Ardennes, Moselle), jusqu'à la capitulation de Metz (27 octobre 1870). Il restait à écrire les épisodes de la campagne sur les autres fronts, lorsque les armées allemandes pénétrèrent profondément sur le territoire national, jusqu'à Rouen et au Mans, encerclant Paris, avant que n'intervienne un premier armistice le 28 janvier 1871 (qui ne concernait pas les opérations à l'Est, Jura, Belfort) puis l'armistice général du 15 février. Dick de Lonlay était également illustrateur de ses livres. L'éditeur Garnier a recruté Louis Bombled (1862-1927) pour le remplacer. Celui-ci, peintre militaire et dessinateur de presse, avait déjà travaillé avec Dick de Lonlay. Il sera un collaborateur régulier des publications d'histoire militaire chez Garnier, illustrant d'abord le Mémorial de Sainte-Hélène de Las Cases (1894-95, éd. en 4 vol. in-8 puis en 2 vol. gr. in-8) puis travaillant pour les divers ouvrages d'Henri Galli : Les Anniversaires de 1870 (1895, extraits choisis tirés des six volumes du livre de Dick de Lonlay, dont Bombled signe le plat historié), réalise les illustrations de La Guerre à Madagascar (1897) puis celles de La Guerre en Extrême-Orient, Russes et Japonais (1905). De 1900 à 1911, Bombled est l'illustrateur des Voyages excentriques de Paul d'Ivoi (cf. PH 12/237), puis il travaille pour Delagrave. Pour réaliser les illustrations de L'Armée de la Loire, il fit le tour des anciens champs de bataille avec Grenest, qui écrit : « Ses dessins ont donc la même sincérité que notre récit, avec le talent en plus. »Les deux ouvrages L'Armée de la Loire et L'Armée de l'Est existent également chacun en un vol. gr. in-8. Les livres de Grenest font référence et sont souvent cités dans l'historiographie de la guerre de 1870. Citons par exemple Duquet, Guerre de 1870-1871, Paris, Thiers, le plan Trochu et L'Haÿ, 2-29 novembre (1895). Dubosc, La Guerre de 1870-71 en Normandie (1905). Genevois, La Défense nationale en 1870-1871 (1906). Claretie, Quarante ans après, impressions d'Alsace-Lorraine, 1870-1910 (1910). Guérin, La Folle guerre de 1870 (1970). Ortholan, L'Armée de l'Est, 1870-1871 (2009). Milza, L'Année terrible : la guerre franco-prussienne (2009). Palat, 182-183.
bottom of page