top of page
GUDENUS et du Saint-Empire (Hugues, baron de). Deux cents patiences Napoléon .

GUDENUS et du Saint-Empire (Hugues, baron de). Deux cents patiences Napoléon .

SKU : 9501407
250,00 €Prix
Paris, Haar & Steinert, A. Eichler, succ., [1898], 2e éd., in-8 (22 x 16 cm), percaline verte striée, sous son étui protecteur cartonné d'origine. Au premier plat, décor Art nouveau noir et rouge, les quatre couleurs de cartes formant une plante (trèfle pour les feuilles, coeur et carreau pour les fruits, pique pour les racines), surmontée du portrait de l'Empereur en vignette noir et or. Au second plat, en vignette, les quatre couleurs réunies en un motif floral simplifié, au dos, elles forment quatre vignettes séparées, tr. rouges, gardes ornées de fleurs de lys dorées sur fond noir, XII pp. de texte, et 100 planches en couleurs de réussites. (H.13) ¦Imprimé à Breslau (Allemagne), absent donc des collections de la BnF, publié par le futur éditeur des séries populaires Buffalo Bill et Nick Carter, A. Eichler, qui venait de s'implanter à Paris en reprenant la librairie Haar et Steinert. "La patience Napoléon, la reine assurément de toutes les patiences, doit son nom au grand capitaine et conquérant qui, durant les jours solitaires de son exil dans l'île rocheuse au sein de l'océan, l'a trouvée et jouée souvent, dit-on, comme un passe-temps agréable qui ne laissait pas d'exciter son génie militaire. Une fois qu'on a saisi l'esprit de la patience Napoléon, on ne se sent plus guère porté à sacrifier à d'autres patiences son application et son temps. Elle a tant d'attraits, est si captivante, et même les difficultés qu'assez fréquemment elle présente en avançant dans sa marche vers une heureuse solution, piquent à un tel point l'amour-propre, que l'intérêt va toujours croissant avec chaque nouvelle combinaison que l'on tente." (Préface). L'ouvrage est une collection de deux cents tableaux de départs de jeu, chacun ayant une solution. "L'important pour la réussite des patiences Napoléon, c'est de toujours placer la juste carte dans la "cave". Il n'en restera pas moins encore souvent maintes difficultés à surmonter. Par égard pour ceux qui voudront chercher sans aide les solutions, nous n'avons pas indiqué dans ce livre les cartes qui doivent être mises les premières dans la "cave". Mais elles figurent - reproduites pour l'ordre ascendant et l'ordre descendant, - dans un petit cahier spécial qu'on peut se procurer" en remplissant un bon de commande figurant après la règle du jeu, p. XIII. La librairie Haar et Steinert (succursale parisienne d'une maison allemande, spécialisée dans les livres pratiques, les guides et les cartes géographiques) annonce (p. XII) un autre livre sur le même sujet Le Livre illustré des patiences, par la comtesse de Blanccoeur. Nous présentons un exemplaire du même livre dans son édition allemande, Zweihundert Napoleon Patiencen, publié à Breslau par J. U. Kern's Verlag (Max Müller), 2e éd., donc en tout point similaire à notre édition française, mis à part que les pages de publicité (pour sept titres) et le bon de commande se trouvent en fin d'ouvrage. Cet exemplaire est complet de son fascicule de clés ascendantes et descendantes pour les deux cents tableaux. Il est bien entendu valable aussi pour l'édition française. Nous joignons en outre le fascicule de clés (en allemand) pour la première édition allemande du livre, comprenant elle aussi deux cents tableaux, mais différents. Pour être précis, signalons que la version française de ce livre (dans sa première édition) a connu, au moins, trois éditions différentes, la première à Breslau, par J. U. Kern, une autre à Bruxelles, éditée par la librairie Kiessling et Cie, une troisième à Milan, publiée par Hoepli. Ces éditions ont toutes la même présentation, et ne sont que des déclinaisons locales du même livre, imprimé comme le nôtre à Breslau. C'est dire que le public potentiel, d'oisifs, de convalescents et d'amateurs de jeux, se rencontrait partout. D'ailleurs, l'éditeur recommande ses livres aux lecteurs que les livres "sérieux" fatiguent. Le livre de jeu "n'oblige à rien, si ce n'est à l'attention qu'on veut bien lui prêter". Mais n'est-ce pas la définition de tout livre digne de ce nom ? Quant à savoir si c'est vraiment Napoléon, prisonnier de l'ennui sur l'île de Sainte-Hélène, qui s'est plu à composer ces exercices de patience et de stratégie, difficile d'en décider. Il semble probable que nous soyons là en face d'une légende ironique... Bel exemplaire à l'état de neuf, protégé dans son étui d'origine.Magnifique plat historié.
bottom of page