top of page
HALT (Marie Robert). Histoire d'un petit homme.

HALT (Marie Robert). Histoire d'un petit homme.

SKU : 9501627
350,00 €Prix
Paris, C. Marpon et E. Flammarion, [1884], in-8 (30 x 21 cm), percaline verte. Au premier plat, noir et or, le héros Etienne, tenant sa casquette de sa main gauche, levée en guise de salut, et son baluchon au bout dun bâton sur l'épaule dans sa main droite, marchant sur un chemin de campagne (d'après le frontispice), encadré d'un triple filet doré, d'un listel noir et d'une frise décorative dorée. Au second plat, motifs en noir (encadrement décoratif en arabesques, fer central de même style), dos à caissons dorés, tr. dorées (A. Souze, graveur, Engel relieur), (6)-286-(2) pp., (8) pp. de catalogue ill. de l'éd. in-fine ¦Première édition illustrée de 94 compositions (dont 18 hors texte et un frontispice, protégés par des serpentes), culs-de-lampe et têtes de chapitres, par Chovin, Dufaux, J. Férat, Ch. Gosselin, H. Meyer, Monginot, Thévenot, de Paris, Vargney, gravées par F. Méaulle. Édition originale in-18 en 1883, couronnée par lAcadémie française. Ce roman conte les aventures d'un jeune garçon, Etienne Gilbert (1,50 m), soutien de famille à 15 ans, orphelin avec son frère Jacques et sa sœur Thérèse dans un village de Picardie, La Marlette, recueillis par leur oncle et tante âgés. Devant leur ruine et lavenir incertain, Etienne décide de partir à pied à Paris, distant de vingt lieues, à la recherche d'un emploi et de ressources. Il prend ce parti à la lecture dun livre sur les enfants célèbres, qui conte la vie de Du Guesclin, de Turenne et surtout de Jacques Amyot, quil prend comme modèle. Ses aventures lui occasionnent moult rencontres, dont de braves gens qui laccueillent, puis une troupe de théâtre dirigée par Cabarette. Accumulant aventures et mésaventures, il exerce tous les métiers, camelot, modèle de peintre, homme de peine, ouvrier, forgeron, et se lance dans un tour de France comme compagnon. Il part en Angleterre, y rencontre sa future femme et sengage comme soldat lors de la guerre de 1870, avant de se marier et de devenir chef de famille.« Mme Marie Robert Halt nous raconte d'un style aimable, naturel, sans fausse recherche ni éclat factice, l'Histoire d'un petit homme. Ce n'est pas le petit homme de la chanson, tout habillé de gris, carabi ! Non, il s'agit d'un brave garçon de petite taille, mais de grand courage, qui triomphe, à force d'énergie, de persévérance et d'honnêteté, d'une foule d'obstacles semés sur sa route. Ah ! le brave cœur ! Et il arrive à se faire sa place dans cette société que l'on dit marâtre, et il assure une vieillesse paisible et même confortable, comme diraient les Anglais, à son excellent grand-père, à sa bonne vieille femme de tante. Il ne manque à ce récit, comme l'on voit, que des illustrations de l'imagerie d'Épinal. C'est de la littérature honnête, salubre, vouée au bleu et aux récompenses de M. Montyon. N'en sourions pas : il y a assez d'œuvres dissolvantes et malsaines répandues dans les masses ; il faut encourager les auteurs vertueux qui débitent du contrepoison. Le récit édifiant de Mme Robert Halt a du succès ; le voici en quelques jours à la seconde édition : tant mieux, ma foi ! » (Maxime Gaucher, Revue bleue : politique et littéraire, 1883, p. 249).Premier roman de Marie Robert Halt, née Marie Malézieux (Saint-Quentin (Aisne), 1849-1908), épouse du romancier Robert Halt (1829-1896), Histoire d'un petit homme est écrit dans l'esprit des romans pour enfants de Hector Malot, et rencontre un grand succès qui amène son auteur à en écrire d'autres (comme La Petite Lazare, 1884, et Le Jeune Théodore, 1891), avant de rédiger plusieurs livres de lecture primaire pour fillettes (L'Enfance du Suzette, livre de lecture courante, 1892). On retrouve dans ses œuvres l'influence des idées progressistes et sociales que Robert Halt prônait dans ses propres ouvrages, et que sa femme partageait.Ce roman a probablement influencé celui que publia lillustrateur Fortuné Méaulle, Perdus dans la grande ville (Mame, 1891) également basé sur lexode rural.Il appartient au courant de roman de léducation et de littérature pédagogique, si important au XIXe siècle, réparti notamment entre les éditeurs Hetzel, Mame et Ducrocq, et dans lequel Flammarion tente de sinsérer.L'ouvrage vaut aussi pour son catalogue éditeur qui regroupe des annonces illustrées de gravures pour trois « ouvrages illustrés destinés à la jeunesse » de Camille Flammarion : Astronomie populaire (60e mille, broché 12 fr., relié toile, tranches dorées et plaque, 15 fr.), Les Étoiles et curiosités du ciel, supplément de L'Astronomie populaire (40e mille, broché 10 fr., relié 14 fr.) et Les Terres du ciel (nouveauté, même prix), désignant ainsi le public visé à la fois par les livres de Mme Halt et par ceux du vulgarisateur scientifique.Existe aussi en rouge et marron.Exemplaire sans rousseurs.Très beau plat historié dans une couleur rare.
bottom of page