top of page
HUE (Fernand) . Les Voleurs de locomotives . Grand roman d'aventures .

HUE (Fernand) . Les Voleurs de locomotives . Grand roman d'aventures .

SKU : 9500627
500,00 €Prix
Paris, Lecène, Oudin et Cie, éditeurs, 1893, gr. in-8 (30 x 21 cm), percaline rouge, bords biseautés. Au premier plat, polychrome et doré, composition en trois parties, signée G. Roux : au centre, explosion d'un wagon rempli de charbons (un tender) heurtant un parapet en pierre (ill. p. 148 et 150), en haut une locomotive à vapeur montée par des hommes armés (ill. p. 139, 143), en bas un groupe de cavaliers entourant un chariot bâché transportant une mère et sa fille et tiré par deux chevaux, l'un noir, l'autre gris (ill. p. 243), encadrement d'un triple filet au palladium (large, mince et en pointillés). Au second plat, fer ovale noir, au dos, polychrome, James Andrews réfugié dans un tronc d'arbre creux, tirant sur un serpent qui le surplombe en le menaçant (ill. p. 181), tr. dorées (Paul Souze, graveur, Oudin & Cie, relieurs, Poitiers), 318-(2) pp. ¦Édition illustrée de 43 dessins par Georges Roux, dont un frontispice, 9 hors-texte à pleine page et 33 in-texte dont 4 culs-de-lampe non signalés dans la table des gravures (pp. 150, 177, 213, 313).De la Première série, format in-4. Premier cartonnage, biseauté, avec l'adresse de l'éditeur au 17 rue Bonaparte, Paris.Existe dans un cartonnage ultérieur différent, présentant une série de variantes : non biseauté, l'or du lettrage remplacé par du palladium, et nouvelle adresse au premier plat "15 rue de Cluny, Paris".Première édition, Dillet, 1886, avec comme sous-titre : "épisode de la guerre de Sécession d'Amérique".La première édition (Dillet, 1886), a comme sous-titre : "épisode de la guerre de Sécession d'Amérique". Cela indique le sujet du livre, le lieu et lépoque de laction. On rapprochera ce livre de cet autre roman ferroviaire à plat historié, La Flèche rouge adapté par Pierre Luguet (Lafitte, 1907, PH 47-841) : tous deux traitent de ce moyen de locomotion qui fut le fer de lance de lavancée de la civilisation dans lOuest américain, marquée par des rivalités entre compagnies concurrentes ou groupes antagonistes autour de ce puissant outil de conquête technique que fut le chemin de fer.Dautre part, la locomotive et son potentiel dramatique (puissance du feu, vitesse, force, mais aussi risque daccidents spectaculaires ou de sabotages) a marqué limaginaire des contemporains et a été exaltée dans dautres plats historiés, comme LAlerte du capitaine Danrit (1910, PH 25-478) ou la magnifique machine stylisée par Roger Broders sur la couverture de lEncyclopédie des grandes inventions modernes de J.-L. Breton (1928, PH 16-304). En ce sens, le plat historié de Georges Roux pour Les Voleurs de locomotives, conçu comme une affiche présentant simultanément plusieurs scènes du livre, est très représentative de cette fascination sur limaginaire des lecteurs pour la machine qui explose, au beau milieu de la couverture.Dix ans avant sa mort, Fernand Hue (1846-1894) sest mis à publier des ouvrages sur divers sujets documentaires, géographiques et économiques, notamment les colonies françaises. Le premier, avec Georges Haurigot, sintitule Nos petites Colonies (H. Oudin, 1884). Il est suivi par : La France et l'Angleterre à Madagascar (Ollendorff, 1885), Le pétrole : son histoire, ses origines, son exploitation dans tous les pays du monde (H. Lecène et H. Oudin, 1885), Les Russes et les Anglais dans l'Afghanistan (Dentu, 1885), La Guyane française (Lecène et Oudin, 1886), Nos grandes colonies (avec Georges Haurigot, Lecène et Oudin, 1886-1887), Voyage à travers nos colonies (Lecène et Oudin, 1886), Le 1er Régiment de chasseurs d'Afrique (Lecène et Oudin, 1887), etc.Les Voleurs de locomotives (1886) est son premier roman daventures, qui sera suivi de nombreux autres, la plupart chez Lecène et Oudin, dont on peut citer : Aventures de deux Français et d'un chien en Australie (1887), Les Françaises en 1870. Le Fiancé de la Claudine. La Femme du Bavarois. Pauvre mère (1887), Marthe Bresson. Suivi de l'Oncle Benoît (1887), Les mésaventures d'un volontaire malgré lui (ill. Gil Baer, 1887).Ses romans les plus connus, car souvent réédités, sont : Les coureurs de frontières (1889), Autour du monde en pousse-pousse, voyage d'un ressuscité (1890), 500,000 dollars de récompense (1891), Les Cavaliers de Lakhdar, roman algérien (1892, PH 26-495), Le Capitaine Frappe-d'abord, grand roman historique (1894), Les bouchers bleus : grand roman historique (ill. Gil Baer, 1895).Le succès de cette série aide Lecène et Oudin à se poser comme rival de Charavay, Mantoux Martin dans le domaine du roman daventures, historiques et géographiques.Le peintre et dessinateur Georges Roux (ensuite orthographié George, 1853-1929) est connu comme un des principaux illustrateurs des romans de Jules Verne et dautres auteurs publié chez Hetzel, tel André Laurie dont il illustre six romans (L'Epave du Cynthia, 1885, Le Capitaine Trafalgar, 1886, Les Exilés de la terre, 1888, Atlantis, 1895, Le Géant de l'azur, 1904, Le Maître de l'abîme, 1905).Il a fait lobjet dune exposition à Béziers, sa ville natale, en 2012-2013 puis dune monographie en 2021 par la Médiathèque de Sèvres, dépositaire d'un fonds Hetzel. Il illustre des livres aussi divers que LIle au trésor de Stevenson (Hetzel, 1885), Plus haut ! Plus grand !! Le Chicago, de Louis Mainard et Paul Meyan (Lecène, Oudin, 1892, PH 4-74) ou L'Anneau de César dAlfred Rambaud (Hetzel, 1904, PH 35-668)Bel exemplaire.
bottom of page