top of page
JONQUET (R . P . Émile) . Montmartre autrefois et aujourd'hui .

JONQUET (R . P . Émile) . Montmartre autrefois et aujourd'hui .

SKU : 9501334
500,00 €Prix
Paris, D. Dumoulin et Cie, Bureau du Sanctuaire, [1892], gr. in-8 (28 x 19 cm), percaline bleu roi, bords biseautés. Premier plat noir, rouge et doré représentant, au premier plan, une grande croix en bois, rouge, portant le Sacré-Coeur du Christ saignant et ceint d'une couronne d'épines, dans une auréole de gloire, avec la devise "Sacratissimo cordi Jesu Christi poenitens Gallia et devota" (formule de dédicace de la basilique du Sacré-Coeur : "Au Sacré-Coeur de Jésus la France repentante et dévote"), dans l' angle supérieur du cadre un cartouche empli d'épines rouges sur fond noir, au second plan, en noir, un dessin de la Basilique du Sacré-Coeur et des principales églises parisiennes (Madeleine, Panthéon, Notre-Dame de Paris, etc.), titre en lettres fantaisie (avec des épines !) rouges sur fond doré. Second plat orné d'encadrements géométriques, avec au centre le monogramme du Christ, dos orné de motifs noirs et dorés (mosaïque, gerbe, couronne d'épine dans laquelle s'inscrit la date de 1892), tr. dorées (Paul Souze, graveur, Engel, relieur), VII-(I)-343-(1) pp. ¦Édition illustrée de 83 gravures sur bois. Introduction datée du 8 décembre 1890. L'ouvrage connaît deux éditions en 1890, en format in-8 et in-12. La colline de Montmartre est intimement liée à l'histoire de Paris, et peut être abordée sous de nombreux angles (cf. La Butte sacrée : Montmartre des origines au XXème siècle de P. Lesourd, 1937). Il s'agit avant tout ici d'un livre sur l'histoire et les monuments de Montmartre (surtout le Sacré-Cœur) et non d'un livre retraçant la bohème artistique et littéraire qu'a connue la butte, depuis les années 1880 (cabarets du Lapin agile ou du Chat Noir, bohème artistique des années 10 et 20 évoquée par Francis Carco ou Roland Dorgelès, etc.). Le père Émile Jonquet (1857-1914), missionnaire oblat de Marie immaculée, s'est beaucoup impliqué dans la promotion du sanctuaire du Sacré-Cœur, édifice dont la construction fut décidée par l'Assemblée nationale en 1873, dans le but d'expier l'effondrement spirituel et moral qui aurait amené la défaite de 1870, et qui fut soutenue par une souscription et un vœu national. En plus de ce livre, il publia Montmartre, les pauvres du Sacré-Cœur (1875). Son livre sur Montmartre rappelle que la butte a toujours eu une vocation religieuse. Après avoir été le Mont des Martyrs (lieu - légendaire - du martyre de saint Denis et de ses compagnons, vers 250 ap. J.-C.), Montmartre connut une vie religieuse ininterrompue, devenant notamment le siège de diverses congrégations religieuses. La Révolution bouleversa ces traditions, d'autant plus que, point culminant de Paris, la butte avait un intérêt stratégique de première importance dans les divers conflits dont Paris allait devenir le théâtre au XIXe siècle, jusqu'à la réalisation du vœu national, après 1871. Quant au culte du Sacré-Cœur, l'auteur retrace son origine et son instauration par Marguerite-Marie Alacoque, à Paray-le-Monial, à partir de 1673. Le détail des opérations de l'édification de la basilique se trouve dan s le Bulletin de l'Œuvre du Vœu national, édité à partir de 1873, que le P. Jonquet mit largement à contribution. Ce bulletin se transforma en Montmartre, revue de la Basilique nationale du Sacré-Cœur et de ses archiconfréries en 1926 jusqu'en 1960. La basilique fut édifiée sur les plans de l'architecte Paul Abadie (1812-1884). La première pierre en fut posée en 1876, mais elle ne fut achevée qu'en 1912. Aujourd'hui, le spécialiste de l'histoire de Montmartre est Jacques Benoist, qui a pris la succession du P. Jonquet dans ses ouvrages (Le Sacré-Cœur de Montmartre, de 1870 à nos jours, 1992, 2 vol. ; Le Sacré-Cœur de Montmartre, un vœu national, 1995 ; Le Sacré-Cœur des femmes, de 1870 à 1960, 2000). Ex-dono manuscrit de l'auteur à la bibliothèque de l'Évêché des Trois-Rivières (Canada), daté du 5 avril 1904, avec tampon de cette bibliothèque.Bon exemplaire.
bottom of page