top of page
LAPOINTE (Savinien). Il était une fois. Contes.

LAPOINTE (Savinien). Il était une fois. Contes.

SKU : 9500277
350,00 €Prix
Paris, Alphonse Lemerre, 1886, in-8 (25 x 17 cm), bradel percaline azur, plats biseautés. Au premier plat, polychrome, des saules près dun étang (daprès les gravures des pp. 26 ou 107), un chat noir menaçant, et un motif végétal en pied. Au second plat, logo de léditeur en noir, dos décoré du motif végétal et du saule en long, titre doré, tr. dorées, (4)-II-(2)-310-(2) pp. ¦Édition illustrée de ce recueil de 21 contes (antiquité grecque, Egypte, Moyen Orient, Moyen Age au XVIIIe siècle), illustré de 130 dessins de Henri Pille.Première édition sous le titre Il était une fois, conte du foyer (J. Dagneau, 1853). Deuxième édition sous le titre Contes (Arnaud de Vresse, 1856, 20 contes), rééditée en 1879. Nouvelle édition avec un conte supplémentaire, La Première fée, daté 1884.Dans les années 1880, Lemerre, naguère éditeur des Parnassiens, développe une collection de cartonnages in-8 illustrés, et trouve un collaborateur précieux en la personne du dessinateur Henri Pille (1844-1897), venu de la bohème montmartroise (il a dessiné le frontispice de la revue Le Chat noir [Roussard, p. 476], ce que rappelle en clin dœil la présence, sur le plat historié, du dessin de cet animal lequel apparaît çà et là dans le texte du présent volume). Lemerre mit à contribution son équipe dauteurs, parmi lesquels François Coppée, Léon Barracand, Ernest dHervilly, mais opéra aussi quelques rééditions, dont celle des recueils de contes de Savinien Lapointe (1812-1893). Celui-ci, célèbre poète-artisan, cordonnier de profession, originaire de lYonne, était un vétéran des luttes sociales, puisquil prit part à la révolution de 1830, ce qui lui valut dêtre emprisonné, et fut candidat socialiste en 1848. Il publia ses poésies contestataires sous légide de Victor Hugo et de Béranger, dont il était lami. Celui-ci lui écrivit une lettre en réponse à lenvoi de son premier recueil de contes, Il était une fois (1853), lettre qui figure en préface de toutes les éditions suivantes (1856, 1879, 1886), dans laquelle le chansonnier écrit : « Jai toujours eu le désir de travailler pour les enfants et nai jamais pu réussir. Cest la littérature la plus difficile ; Perrault en est resté le roi. Vous me semblez marcher très heureusement sur ses traces. Je viens de lire vos contes et jen suis émerveillé comme le bambin à qui pour la première fois on vient de narrer lhistoire du Petit-Poucet (...). Jattends le second volume avec impatience. Dépêchez-vous ! Jai soixante-treize ans : les enfants de cet âge nont pas le temps dattendre » (août 1853). Béranger, décédé en 1856, ne vit pas le second volume (1888), et Savinien Lapointe, en hommage à son ami, soccupa de lédition des Mémoires sur Béranger : souvenirs, confidences, opinions, anecdotes, lettres, quil recueillit et mit en ordre pour léditeur Havard en 1857. Lédition des contes de S. Lapointe en deux volumes par A. Lemerre est rehaussée dadmirables dessins que Henri Pille a semé à profusion dans ces volumes, le second étant En ce temps-là (1888, 21 contes également). Bel état général.
bottom of page