top of page
LE ROY (Mgr Alexandre) . Au Kilima-Ndjaro (Afrique orientale) .

LE ROY (Mgr Alexandre) . Au Kilima-Ndjaro (Afrique orientale) .

SKU : 9500611
500,00 €Prix
Paris, Sanard et Derangeon, [1896], gr. in-8 (28 x 19,5 cm), percaline rouge. Premier plat orné d'un encadrement noir et doré formé de motifs végétaux (branches d'acacia des bords du lac Dyipé d'après l'ill. p. 192, tiges de bambou) avec aux angles quatre têtes d'animaux sauvages (lion, panthère, éléphant, rhinocéros), et au centre une vignette dorée et argenté représentant un jeune Massaï en costume de guerre (armé d'une lance et d'un bouclier, d'après l'ill. p. 429). Second plat orné de motifs décoratifs noirs en encadrement, dos orné de motifs repris du premier plat (cartouches noirs et dorés formés de quatre bambous en haut et en bas, silhouette dorée du guerrier Massaï en réduction, branche d'acacia), tr. dorées (P. Souze, graveur), 469-(3) pp. ¦Édition illustrée de 6 cartes et de 89 gravures dessinées par l'auteur, dont son portrait en frontispice. "Le Kilima Ndjaro de l'Afrique australe, volcan éteint, mais bien conservé, s'élève d'un seul jet à 6130 mètres, au-dessus d'un plateau dont l'altitude est d'environ 1000 mètres. Sa base a près de 350 kilomètres de tour." (Lapparent, Traité de géologie, 1900). Malgré ses dimensions, "le Kilima Ndjaro paraît n'avoir pas été connu des anciens, à moins qu'ils ne l'aient confondu avec l'une des "montagnes d e la Lune"" (Reclus, Nouvelle géographie universelle, vol. 13, 1888). Il a été rendu célèbre par un livre, Les Neiges du Kilimandjaro d'Ernest Hemingway, publié en 1935 (devenu un film en 1952 avec Gergory Peck, Susan Hayward et Ava Gardner). C'est aus si le cadre grandiose du best-seller de Joseph Kessel, Le Lion (1958). "Prêtre et savant", dit Numa Broc, Alexandre Le Roy (1854-1938) "a été un des spécialistes les plus avertis de la nature et de l'homme africains à la fin du XIXème siècle. Missionnai re de la Congrégation du Saint-Esprit, A. Le Roy est d'abord professeur à la Réunion (1877) et à Pondichéry. En 1881, il est affecté à la Mission du Zanguebar (Afrique orientale), puis envoyé au Gabon où il découvre en 1885 une nouvelle variété de caféier, le Coffea robusta. Il s'intéresse aussi aux populations congolaises et en particulier aux Pygmées. Bientôt, il est de retour en Afrique orientale et entreprend de grands voyages vers l'intérieur afin de fonder de nouvelles missions. En 1890, il est le p remier Français à gravir les pentes du KilimaNdjaro qui avait été découvert en 1847 par l'Allemand Rebmann et escaladé en 1889 par H. Meyer et L. Purtcheller". Ce mot signifie "Montagne de l'Esprit du Ndjaro" (Afrique explorée et civilisée, 1892). "Faute d'équipements spéciaux, les Français doivent s'arrêter vers 4800 m ("au pied du plus grand hôtel que Dieu ait placé sur ce continent") ce qui n'empêche pas Le Roy d'étudier à fond l'"Olympe africain" : constitution géologique, étagement des climats et des zones de végétation, opposition entre les populations Masaï du versant nord et des Tchaga du sud... Le Roy rapporte aussi plus de six cents espèces de plantes dont la plus curieuse est le fameux seneçon géant." (Broc, Dictionnaire illustré des explorateurs français. Afrique). A cette époque, et jusqu'en 1914-18, le Kilimandjaro appartenait à l'Allemagne : "C'est un cadeau personnel de la reine Victoria à l'empereur Guillaume : topographiquement il devrait appartenir à l'Angleterre" (Les Missions catholiques, 1907). Aujourd'hui, on affirme que les neiges mythiques du Kilimandjaro sont menacées par le réchauffement climatique, et certains annoncent qu'elles auront disparu entre 2015 et 2020... Ors du dos un peu passés. État général proche du neuf, aucune rousseur. Plat historié rarissime.
bottom of page