top of page
LENOTRE (G.). Légendes de Noël .

LENOTRE (G.). Légendes de Noël .

SKU : 9501069
350,00 €Prix
Contes historiques. Paris, Société d'édition et de publications, (Librairie Félix Juven), 1910, gr. in-8 (28,5 x 20,5 cm), percaline rouge, bords biseautés. Au premier plat polychrome illustrant "Un réveillon chez Paul de Kock", anecdote de 1794, une mère portant son enfant dont le père vient d'être exécuté, errant dans les rues de Paris, sous le regard du peuple révolutionnaire et de l'accusateur Fouquier-Tinville (à droite). Au second plat, rosace en noir avec paysage au milieu, titre et fleuron dorés au dos, tr. dorées (A. Lorne, graveur), 244-(4) pp. ¦Édition originale illustrée de 62 compositions de Paul THIRIAT dont 14 hors-texte. Recueil de 14 anecdotes historiques sur le thème de Noël, extraites des oeuvres de l'auteur : Extase, Noël chouan, Tombé du ciel, Un réveillon chez Cambacérès, Le Noël de Fouquier-Tinville, La carrière de M. Colleret, La poupée, Le petit Noël des quatre sans-culottes, L'étoile, Mathiote, Le Noël du duc de Reichstadt, L'arbre de Noël de M. d'Auvrigny, Un réveillon chez Paul de Kock, La fée. Cet ouvrage, dédié à ses filles Geneviève et Thérèse (la future romancière Thérèse Lenotre, voir PH 20/325), est un classique plusieurs fois réédité (chez Mame en 1933, in-12 avec de nouvelles illustrations de Roger Broders ; en 1957 et 1980 chez Gautier-Languereau, sous le titre Légendes historiques, contes de Noël ; et chez Via Romana en 2007). L'anecdote illustrée en couverture concerne le romancier Paul de Kock, alors bébé de dix mois, dont le père venait d'être guillotiné, et dont les éclats de rire attendrirent l'accusateur public et sauvèrent la mère d'un sort semblable. On notera que le nom de "Lenotre" est écrit avec un ô sur la couverture, contrairement au désir de l'auteur qui a toujours voulu orthographier son pseudonyme sans accent circonflexe. Les anecdotes et contes historiques de G. Lenotre (Théodore Gosselin, 1855-1935, dont nous avons déjà présenté Le Drame de Varennes, Mame, 1932, PH 22/422) sont toujours puisées aux meilleures sources. Le célèbre historien a un don de conteur qui lui permet de captiver ses lecteurs avec des récits tirés des archives de la réalité. Ces contes "ne sont que des contes, dit l'auteur. Si parfois les éclaire quelque reflet de l'épopée française, je l'ai voulu ainsi dans l'espoir que la lecture de ces anecdotes vous donnerait, à l'âge où l'on ne s'amuse encore que de fables, la curiosité et le goût de notre histoire, plus belle que toutes les légendes et plus miraculeuse que toutes les fictions." Dans ses oeuvres (comme sa série Vieux papiers, vieilles maisons) Lenotre s'était fait une spécialité de la période révolutionnaire et de ses suites, Empire, Restauration. On ne sera donc pas surpris de trouver ici des récits situés dans ces temps dramatiques, éclairés par le rayon d'espoir et de grâce de la fête de Noël, qui figure comme un signe de renouveau au coeur de l'hiver. Cette édition est rare : les plats historiés de Juven sont peu nombreux et toujours superbes, l'éditeur de journaux illustrés comme Le Rire ou La Vie illustrée faisant appel aux meilleurs dessinateurs. Paul Thiriat est un de ces artistes dévoué à l'édition et à la presse populaires. Il travaille pour les publications Tallandier (Librairie illustrée), depuis L'Exposition de Paris 1900 (1898-1900). Il illustre notamment Le Tour du monde de deux gosses de Arnould Galopin et Henry de La Vaulx (1908) et Aventures fantastiques d'un jeune Parisien de Galopin (1909). Il ne faut pas le confondre avec Henri Thiriet qui travaille pour le même éditeur. Il existe également un graveur, H. Thiriat, actif dans les années 1880 (Hachette, etc.) Bel exemplaire.
bottom of page