top of page
MAINDRON (Ernest). Les Programmes illustrés des Théâtres et des Cafés-Concerts.

MAINDRON (Ernest). Les Programmes illustrés des Théâtres et des Cafés-Concerts.

SKU : 9501082
1 800,00 €Prix
Paris, Librairie Nilsson, Per Lamm successeur, [1897], in-4 (32,5 x 26 cm), percaline verte. Premier plat orné d'une gravure noir et or, d'après la couv. ill. en coul. par A. GUILLAUME (reproduction d'une carte d'invitation du Bal des Quat'z'Arts : quatre danseuses légèrement vêtues surgissent d'une pierre tombale, au grand ahurissement de cinq gendarmes renversés au sol). Second plat muet, dos orné de petits fers et des lettres dorées (Paul Souze, graveur), (8)-40 pp. et 63 pl. en couleurs montées sur onglets, couv. cons. (DJ5) ¦Menus, cartes d'invitation, petites estampes, etc. : 67 documents illustrés en noir reproduits in texte dont 2 à pleine page et 63 planches lithographiées reproduisant 68 documents en couleurs, d'après G. BO RDAS, G. BOULANGER, BOUTET de MONVEL (2 ill.), CARAN d'ACHE, F. A. CAZALS, J. CHÉRET (5 ill.), A. DEPRÉ, H. P. DILLON (3 ill.), de FEURE, Henry GERBAULT (6 ill.), A. GUILLAUME (2 ill.), G. HOUBRAS, H. G. IBELS (5 ill.), JOB (2 ill.), Maximilien LUCE, MERIM AN, MISTI (10 ill.), Maurice NEUMONT (3 ill.), Louis OURY, G. ROCHEGROSSE, ROEDEL, A. ROUBILLE (3 ill.), T. SYNAVE (2 ill.), TOULOUSE-LAUTREC, L. VALLET, A. WILLETTE (4 ill.), les sept derniers non identifiés (dont trois signés A. T.). Préface par Pierre Veber. Ces artistes sont inégalement connus ou reconnus aujourd'hui. Certains (comme CHÉRET, CARAN D'ACHE, A. GUILLAUME, JOB, TOULOUSE-LAUTREC, WILLETTE) ont fait l'objet de monographies et sont donc assez bien connus sinon célèbres. On se souvient de que lques autres en raison de leurs travaux d'illustrateurs de livres ou de périodiques (BOUTET de MONVEL, GERBAULT, ROUBILLE). Les derniers sont complètement oubliés ou méconnus, aujourd'hui, alors qu'ils étaient réputés en leur temps (MISTI). Le cas de ce d ernier est exemplaire. Ce peintre et lithographe (de son vrai nom Ferdinand Mifliez, 1865-1923) qui travaille dans le style de CHÉRET, n'est presque jamais cité dans les histoires de l'art, les catalogues, les bibliographies et autres ouvrages de référence . Si une de ses oeuvres est reproduite dans l'ouvrage sur Le Café-concert de F. Caradec et A. Weill (un programme de la Scala, p. 146), son nom n'est pas imprimé dans la légende. Il a pourtant réalisé des affiches qui sont célèbres, dans le domaine du cy cle, des parfums, de l'aviation, des chemins de fer, des spectacles ou de la presse. Il est le plus abondamment reproduit dans Les Programmes illustrés, puisque 10 couvertures de programmes, ou des panneaux-programmes (pour le Moulin Rouge, l'Olympia, le Palais de glaces, la Scala, le Trianon concert), toutes de somptueuses lithographies, y figurent. Mais aucune n'est signée, et son nom n'apparaît nulle part dans le livre ! MISTI est un méconnu à redécouvrir, et finalement, à travers son cas, on s'aperçoi t que dans cette période fin-de-siècle qu'on croit connaître car elle suscite beaucoup de publications, il reste encore de nombreuses zones d'ombre. "Edmond de Goncourt écrivait dans un des derniers volumes de son Journal : "Une Collection à faire : réuni r les invitations, les programmes de Cirque, les prospectus, les en-têtes de catalogues, les menus, les vignettes de papier à lettres, les annonces de ventes, les cartes d'exposition, tout ce qui marque la vie particulière d'un peuple et l'intimité de son art, les réclames illustrées, les bouts de dessins, les croquetons au coin d'un bristol : Tout cela, c'est l'histoire en miettes." C'est justement ce que les éditeurs de ce Keepsake ont accompli ; il n'est pas de petit document qui n'ait son importance pou r qui cherche à ressusciter une époque ; et je sais de vieux messieurs graves qui consacrent leur existence à rechercher les images que l'on donnait aux marmots d'il y a cent ans, pour les faire tenir tranquilles." (Préface). Les documents reproduits conc ernent notamment : le Cercle d'escrime de la rue de Bourgogne, l'Eldorado, Fallou (libraire), les Folies-Bergère, les Incohérents (expositions, bals), le Moulin Rouge, l'Olympia, le Palais de glace, les Quat'z'Arts (le cabaret et ses bals), la Scala, le Th éâtre Libre d'Antoine, Octave Uzanne (cartes de voeux). Ces reliques éphémères que l'on abandonne une fois la fête finie acquièrent avec le temps valeur de document historique inestimable. Ernest Maindron retrace leur histoire au XVIIIème et au XIXème siè cle dans une présentation érudite. Et Pierre Veber de s'interroger, dans une perspective vertigineuse, sur l'avenir de celles de son temps : "Je me suis demandé souvent ce que penseraient de nous les curieux de l'an 2000, dont nous sommes à peine séparés par un siècle d'événements redoutés ; eux, qui sauront ce que nous ne savons pas encore et que nous soupçonnons presque, que diront-ils de notre frivolité à la veille de ce qui se sera passé ? (...) Sans doute, mais ces petits papiers diront aussi combien nous aimions l'art, puisqu'il nous fallait sur les plus minimes réclames un coin de dessin qui retînt nos yeux et nos pensées, sur lequel notre imagination eut loisir de s'employer." Il s'inquiète : "Voici par exemple les délicieux programmes de l'Olympia ; où sera l'Olympia en 1997 ? Y aura-t-il encore un Olympia ?". Nous avons la chance de répondre affirmativement à cette interrogation et de surcroît admirer cette étonnante collection, en réitérant la question de P. Veber : dans un siècle, que restera-t -il des productions publicitaires éphémères de notre temps ? Exemplaire de toute beauté, magnifiquement préservé dans sa reliure éditeur à l'état de neuf. Joint un programme des Folies-Bergère, illustré par Marcel Millière (1896), en trois volets et un programme de l'Olympia, illustré par Misti (1897) en trois volets.Ouvrage particulièrement rare et recherché pour sa très grande qualité artistique et sa valeur documentaire.
bottom of page