top of page
MANGIN (Arthur) . L'Air et le monde aérien .

MANGIN (Arthur) . L'Air et le monde aérien .

SKU : 9501005
450,00 €Prix
Tours, Alfred Mame et fils, 1877, 3e éd., in-8 (25,5 x 17 cm), percaline rouge. Au premier plat noir et or, large décor néoclassique (en haut, vautour planant sur un ballon, oiseaux de part et d'autre, deux angelots, titre au centre, mascarons latéraux, en bas château fort dont le paratonnerre attire la foudre (p. 204), dessous un autre mascaron), dans un riche encadrement de dix filets noir et or séparés par vingt-deux rosaces dorées. Au second plat, écusson noir de l'éditeur et cadre de filets noirs, a u dos, deux larges fers dorés de même style, tr. dorées (A. Souze, graveur), 574-(2) pp. ¦"Troisième édition entièrement refondue d'après les travaux scientifiques les plus récents". Un frontispice (Le rucher), 24 hors-texte et 148 illustrations in-texte par Yann d'ARGENT, J. DÉSANDRÉ, W. FREEMAN, L. GUIGUET et VALTON, F. LIX, A. OUDINOT, L. RICHARD. Première et deuxième éditions en 1865 (présentant la même composition au premier plat, mais à l'or seul). A partir de la quatrième édition (1884), l'ouvrage paraît en gr. in-8 (30 x 21 cm), avec un plat historié entièrement différent, non plus néo-classique mais figuratif. Ce plat est utilisé sur toutes les éditions ultérieures (6e édition, 1893). Nous avons déjà rencontré Arthur Mangin (1824-1877), excellent vulgarisateur scientifique et auteur de publications illustrées à succès. En dépit de son engagement républicain en 1848, il devient un auteur Mame, y publiant de nombreux ouvrages. Celui-ci "est le second terme d'une série d'ouvrages destinés à vulgariser les sciences naturelles, ou plutôt à en éveiller le goût dans l'esprit des jeunes gens et des gens du monde", dit l'auteur. Illustré par le même groupe d'artistes, notamment Freeman, la série comprend aussi Les Mystères de l'océan (1864 ; plusieurs rééditions, dont 1883, PH 6/118), Le Désert et le monde sauvage (1866 ; rééd. 1870), Nos ennemis et nos alliés (1870 ; rééd. sous le titre Nos ennemis, 1882). M. de Planhol a présenté dans "Initiation aux cartonnages historiés" XIV (Bulletin n° 20, p. 29) les plats des éditions de 1868 et 1870 du premier et du dernier volume, d'une construction similaire au second (décor néoclassique composé d'éléments historiés). Reste à connaître celui qui orne le troisième titre. L'auteur signale qu'"il convient d'y ajouter trois autres volumes de moindre format" : Les Poisons (1869), Les Plantes utiles (1870) et Pierres et métaux (1871). Il explique que le succès des Mystères de l'océan "m'engagea à poursuivre une oeuvre qui avait pour moi un puissant attrait, et qui me semblait pouvoir être de quelque utilité. J'écrivis alors le présent volume, dont la première édition, publiée en 1865, fut rapidement épuisée. La seconde, tirée à un très-grand nombre d'exemplaires, a duré assez pour laisser aux sciences, dont la marche va s'accélérant sans cesse, et particulièrement à la météorologie, le temps de réaliser bien des acquisitions nouvelles, de rectifier plus d'une erreur, d'éclaircir, sinon de résoudre définitivement, d'importants problèmes. Dans la nouvelle édition que nous donnons aujourd'hui, j'ai tenu à mettre à profit les recherches et les découvertes les plus récentes : ce qui m'a conduit à faire subir au travail primitif des modifications profondes, en même temps qu'à y faire de très-notables additions. Toutefois l'arrangement et la distribution des matières ont pu être conservés." L'ouvrage est divisé en trois parties, en réalité trois domaines différents, réunis par un thème commun : L'Air (étude physique de l'atmosphère : les gaz qui la composent, son origine, sa pression, sa mécanique, l'aérostation et l'aéronautique, le son, la lumière et la chaleur, l'électricité et le magnétisme, ce qu'il y a dans l'air), les Phénomènes de l'air (la météorologie, le chaud et le froid, les climats et les saisons, les vents, tempêtes et cyclones, l'humidité et la sécheresse, les orages électriques ou magnétiques, les trombes, les phénomènes lumineux, les prodiges, les prophètes du temps, c'est-à-dire les prévisions météo), Le Monde aérien (insectes et oiseaux). "Dans la troisième partie, dit l'auteur, je considère l'Atmosphère, non plus comme une masse gazeuse inerte, subissant l'influence des forces fatales et servant de véhicule à d'autres corps également inertes, mais comme un des trois grands théâtres sur lesquels se joue le drame éternel de la Vie et de la Mort. Ici, les acteurs s'appellent les Oiseaux et les Insectes. Je place sous les yeux du lecteur les types les plus remarquables de cette troupe ailée, et j'essaie de le faire assister aux scènes les plus curieuses du drame." L'auteur passe en revue les insectes, mouches, abeilles, cigales, coléoptères, papillons, faiseurs de soie ; puis les oiseaux, Audubon leur peintre, les oiseaux parés, chanteurs, parleurs, voyageurs, nageurs, marcheurs, les rapaces et les intrus, comme les chauves-souris. La thématique aérienne est ainsi complètement passée en revue, ce qui aurait pu faire l'objet de plusieurs volumes est réuni en un seul. C'est l'originalité de ce livre que de traiter ensemble des domaines scientifiques différents, à une époque où les ouvrages de vulgarisation sur ces questions n'étaient pas encore très abondants. Camille Flammarion ne publie L'Atmosphère qu'en 1873 (rééd. 1888 à plat historié, cf. PH 11/219), et la grande synthèse sur Le Monde physique d'Amédée Guillemin date de 1881-1885 (le tome 5 et dernier est consacré à la météorologie, cf. PH 9/179). Il faut toutefois noter la création en 1864 de la Bibliothèque des merveilles par Hachette, un des grands concurrents de Mame. Cette collection accueille plusieurs titres sur les phénomènes de l'atmosphère, souvent dûs au tandem Zurcher et Margollé (Les Météores, 1865 ; Trombes et cyclones, 1872). Les Phénomènes de l'atmosphère est d'ailleurs le titre du premier ouvrage de Zurcher seul, publié en 1862 dans la Bibliothèque utile de Germer Baillière. Zurcher et Margollé publient ensuite en 1863, chez Hetzel, leur premier livre commun, Les Tempêtes. Orages. Trombes. Ouragans. Ras de marée. Cyclones. Météores. Orages magnétiques. Loi des tempêtes. Prévisions du temps. Légendes et traditions (4e éd. 1874), puis La Prévision du temps (Bellaire, 1873, "Bibliothèque Franklin"). Les ouvrages du tandem sont bien connus de Mangin qui les cite fréquemment et au besoin les critique. Science en continuelle évolution et ayant une incidence fondamentale sur la vie quotidienne, la partie consacrée à la météorologie est celle qui subit le plus de modifications entre la 3e et la 4e édition. En 1880, Mame la réédite d'ailleurs séparément sous le titre Les Phénomènes de l'air (4e édition en 1883). Bel exemplaire sans rousseurs.
bottom of page