top of page
MULLER (Eugène). La Forêt. Son histoire, sa légende, sa vie, son rôle...

MULLER (Eugène). La Forêt. Son histoire, sa légende, sa vie, son rôle...

750,00 €Prix
Paris, Paul Ducrocq, libraire-éditeur, 1878, in-8 (27 x 19 cm), percaline rouge. Au premier plat, encadrement floral et filets noirs et dorés, au centre gravure dorée d'un couple de chevreuils sous bois (ill. p. 323) dans un enlacement végétal noir. Au second plat, encadrement décoratif noir et rosace centrale. Dos portant un chevreuil sous bois et des bandeaux floraux en tête et en pied sur fond noir, tous ces motifs dorés repris du premier plat, tr. dorées, (8)-520 pp. (DJ2) ¦Édition originale illustrée de 137 gravures sur bois (c'est le cas ou jamais de le dire !) par ANDRIEUX, BELLECROIX, BODMER, CHIFFLART, COROT, DELORT, DIAZ, Jules DUPRÉ, L. FORT, GIACOMELLI, GERLIER, GOSSELIN, Jean GOUJON, RIOU, Th. ROUSSEAU, H. SCOTT, gravés par F. MÉAULLE et d'une carte de la forêt française tirée en couleur par Lemercier et Cie. Table : Mon éducation forestière. Histoire et légende. Géographie et physionomies diverses. La vie de la forêt. Le rôle de la forêt. La forêt champ de bataille (la Champenoise, l'Argonne). La forêt d'étude. Les animaux et les hommes. La forêt urbaine (à Londres, à Vienne, à Florence, en Amérique, à Paris). La table ci-dessus nous montre qu'il s'agit de l'ouvrage de référence sur le sujet. Il y passe en revue toutes les forêts de tous les continents, et jusqu'aux forêts sous-marines ! Les végétaux, leurs interactions (batailles pour l'air, la lumière, l'eau, les invasions végétales), leur devenir (houille), leur gestion (déboisement, reboisement), les animaux qui la peuplent (cerfs, chevreuil, daim, renards, rongeurs, lapins, oiseaux, insectes, etc.), les gardes, chasseurs, braconniers, bûcherons et autres travail leurs forestiers, des druides gaulois à Robin des Bois ou Mandrin, du grand veneur aux Camisards, l'auteur n'oublie rien de ce qui touche à la forêt. Tout cela est décrit dans un style agréable, où les faits s'insèrent dans une narration bon enfant. L'auteur est visiblement passionné par son sujet, ce que souligne La Revue britannique (1877) : "Sous le titre de La Forêt, l'éditeur P. Ducrocq vient de publier un fort beau livre de saison, nous voulons dire un livre d'étrennes. Si nous avons nommé l'éditeur avant l'auteur, c'est que ce livre, qui sort des presses de l'imprimerie Claye, est publié avec un luxe typographique, une collection d'illustrations de choix, des cartes en couleur, un savoir-faire de librairie enfin, qui frappent tout d'abord. Le texte de ce bel et grand in-8 a été écrit par M. Eugène Muller. Bien longue serait la tâche d'analyser cette oeuvre. Le cadre est aussi varié qu'il est étendu. Dans ses cinq cents pages dithyrambiques, au style un peu pompeux et en quelque sorte inspiré, l'aut eur a décrit - nous allions dire "chanté" - les bois sous tous leurs aspects : histoire et légende de la forêt depuis la création ; sa géographie et ses physionomies diverses ; sa vie, son activité, ses essences, ses fleurs et ses rochers ; son rôle, ses influences physiques et morales ; les demeures et les champs de bataille qu'elle a fournis à l'homme ; les animaux qu'elle recèle, les industries auxquelles elle se prête, etc., etc. La série des citations est longue. Les autorités consultées sont nombreuses ; l'auteur d'ailleurs a su partout puiser aux bonnes sources, sans oublier, dût notre modestie rougir un peu de l'aveu, la Revue Britannique. Le volume est d'hier et déjà, paraît-il, son succès est assuré." Nous avons déjà présenté d'Eugène Muller (18 26-1913), Le Jour de l'An et les étrennes (1881, cf. 16/317). Ce polygraphe a été publié par Dreyfous, Hachette, Hetzel, etc. Tour à tour dessinateur, photographe, bibliothécaire à l'Arsenal, il écrivit de nombreux contes et récits pour la jeunesse, traduisit des classiques du roman d'aventures, aussi bien que des récits de voyages, et publia un grand nombre d'ouvrages de vulgarisation sur les sujets les plus divers, rédigés dans une perspective d'instruction républicaine : Les Boutiques de Paris (1868), La Jeunesse des hommes célèbres (1869), La Machine à vapeur (1879), Ambroise Paré, ou le père de la chirurgie (1880), Les Voyages de la pensée, petite histoire de la télégraphie (1881), Les Apôtres de l'agriculture (1881), Bernard Palissy, Denis Papin (1881), Quelle heure est-il ? Petite histoire de la mesure du temps (1881), La Science en famille, promenades d'un botaniste (1882), Les Animaux célèbres (1883), etc. Sur le même sujet, voir, en plat historié : Fernand Depelchin, Les Forêts de la France (Mame, 1886, plaque de A. Souze). Existe en vert.Superbe exemplaire.
SKU : 9501375
    bottom of page