top of page
PAPILLONS DE FRANCE. Les Papillons de France. Guide du jeune naturaliste.

PAPILLONS DE FRANCE. Les Papillons de France. Guide du jeune naturaliste.

SKU : 9501329
500,00 €Prix
Paris, J. Rothschild, éditeur, 1880, in-8 (23,5 x 16,5 cm), percaline violine, bords biseautés. Au premier plat, polychrome, à l'or, spécimen de papillon correspondant au n°1 de la planche 1 (papilio machao), dans un encadrement polychrome de fleurs butinées par divers papillons. Au second plat, noir et or, équipement de chasseur de papillon (deux grandes filets et un petit, boîtes à spécimens, sacoche en bandoulière, pinces, pot, gourde, etc.), au dos, branche fleurie avec papillon posé, tr. dorées (H. Robyn, graveur), VII-(I)-267-(1) pp., index des familles, genres et espères décrites. ¦Édition originale illustrée de 110 vignettes et de 19 chromolithographies.Histoire naturelle. Mœurs, chasse, préparation, collections.Passionné dhistoire naturelle, léditeur Jules Rothschild (1838-1900) a publié plusieurs livres à plat historié sur les papillons, en premier lieu celui de Maurice Sand (1823-1889), préfacé par George Sand : Le Monde des papillons (Rothschild, 1867, gr. in-8 (28 x 22 cm), percaline violine) illustrée de 62 dessins de l'auteur, suivi de L'Histoire naturelle des lépidoptères d'Europe par Alphonse Depuiset, illustrée de 50 planches coloriées. Ce dernier a publié ensuite : Les Papillons : Organisation, mœurs, chasse, collections, classification. Iconographie et histoire naturelle des papillons d'Europe (1877, 2 vols. dont un de 50 planches), qui forme le tome 2 du Musée entomologique illustré. Histoire naturelle iconographique des insectes, publiée par une réunion d'entomologistes français et étrangers sous la direction de J. Rothschild (1876-1878, 3 vols.). Les Papillons de France. Guide du jeune naturaliste forme une synthèse mise à jour de ces ouvrages.« De belles planches, qui témoignent des progrès de la chromolithographie, ornent également les publications de la maison Rothschild : les Papillons de France et les Plantes à feuillage coloré [4e éd., 1880, par Lowe et Howard]. Le peuple léger des papillons, s'il n'intéressait pas si vivement notre curiosité par les énigmes de ses métamorphoses, qui lui permettent de jouer son rôle sur la scène du monde sous tant de masques différens, justifierait encore les préférences des collectionneurs par l'incomparable richesse de son vêtement. Le livre que nous avons sous les yeux est l'un des meilleurs guides que l'on puisse souhaiter à un apprenti entomologiste. Il pourra ensuite compléter son instruction en consultant l'ouvrage de M. Depuiset, publié par le même éditeur. » (Revue des Deux Mondes, 1879).« Le nouveau livre que vient de faire paraître la maison J. Rothschild, est une œuvre de vulgarisation destinée à la jeunesse, ayant pour sous-titre les mots : Guide du jeune naturaliste, et ne portant même pas de nom d'auteur ; toutefois, c'est une belle publication, très soignée dans tous ses détails, contenant un très grand nombre de vignettes bien faites, et orné de 19 chromolithographies représentant 192 sujets. Ce travail se compose de deux parties : Il comprend d'abord une étude très nette et bien exposée de l'organisation des Lépidoptères et de leurs métamorphoses. Il consacre un chapitre à la chasse de ces insectes, et à la recherche des Chenilles et des Chrysalides. Il indique ensuite le mode de préparation et de conservation à suivre pour les collectionner. La seconde partie consiste dans une description suffisamment détaillée des Papillons de France, faisant bien connaître l'époque à laquelle on les rencontre, leurs habitudes et celles de leurs chenilles, ainsi que les végétaux que fréquentent ou habitent les uns et les autres. Nous n'avons pas à nous étendre davantage sur un livre qui plaira sûrement aux jeunes gens pour lesquels il a été écrit, et qui trouvera sa place sur la table des salons; mais sa lecture a insensiblement entraîné notre pensée vers quelques considérations générales. Un écrivain qui a marqué son passage dans la littérature contemporaine, et chez lequel le sentiment vrai de la nature s'est allié à la magie du style, Mme George Sand, écrivait un jour, dans une lettre particulière, les lignes suivantes qui sont restées au fond de notre souvenir : « Ah ! si j'avais le temps et de quoi vivre sans être forcée de vendre, comme je me plongerais dans le Lépidoptère! Comme je voyagerais pour étendre le domaine de l'observation, qui manque encore à cette branche de l'Histoire naturelle, et sans le complément duquel on ne trouvera pas une bonne classification. Trouver une classification ! c'est l'univers à embrasser ; mais on peut toujours, par des conquêtes sur la nature, aider à la rectification du classement qui existe, et fournir des matériaux au génie du classificateur à venir. » Il est certain, en effet, que la classification des Lépidoptères ne repose pas sur des caractères d'une fixité suffisante ou d'une importance relative assez grande : la définition que l'on donne généralement de l'ordre tout entier n'est point absolument exacte, car elle lui attribue comme signe distinctif (en dehors des quatre ailes revêtues d'écailles semblables à de la poussière colorée) une trompe flexible ne pouvant se raidir, et se roulant sur elle-même à l'état de repos. Or, d'une part, chez plusieurs de ces insectes, l'appareil de succion est entièrement atrophié, et, d'autre part, nous savons aujourd'hui que les Ophidères possèdent une trompe rigide, véritable tarière capable de traverser la peau des fruits, de tarauder même les enveloppes les plus résistantes et les plus épaisses. Linné avait rangé les Lépidoptères en trois grandes divisions : les Diurnes ou Papillons de jour, les Crépusculaires ou Sphinx, et les Nocturnes ou Papillons de nuit. Cette répartition a été suivie par Latreille. Elle était bien faite pour séduire, à cause de sa simplicité grandiose ; mais, en fait, un certain nombre d'espèces mises au nombre des crépusculaires ou des nocturnes, volent en plein jour. » (Bulletin mensuel de la Société nationale d'acclimatation et de protection de la nature de France, 1881).Cette circonstance permettra peut-être aux « jeunes naturalistes » de les attraper plus facilement !Existe en rouge.Le livre d'Embs et Mellot (100 ans de livgres d'enfants et de jeunesse 1840-1940, p.149) reproduit un premier plat différent, où le motif du second plat remplace la vignette du papillon, dans un décor floral différent.Très bel exemplaire.
bottom of page