top of page
PRICE (Georges). La mine d'or infernale .

PRICE (Georges). La mine d'or infernale .

SKU : 9501094
450,00 €Prix
Tours, Alfred Mame et fils, 1927, gr. in-8 (30 x 21 cm), percaline tramée gris-bleu. Au premier plat, polychrome, signé Albert Robida, la défense de la mine, Mlle de Puyselles et Marc de Jussy tenant un fusil (ill. p. 191), un combattant armé dun pistolet devant un panier de gravats (ill. p. 105), au second plan, un lion sortant dune cage (ill. p. 49, 111) et une explosion (ill. p. 185). Second plat muet, au dos titre doré, tr. dorées, 284-(4) pp. ¦Édition illustrée de 25 dessins, dont un frontispice et 14 hors-texte et 10 dessins in-texte, par Albert Robida. De la Série 12 (n°1236). Première édition en 1920 et réédition dans la Collection pour tous (Mame) n°117 (1923).Premier volet du diptyque Les Héros lointains. Deux parties : Terre promise. La Défense merveilleuse.Journaliste et romancier, Georges Price (1853-1922) est le pseudonyme de Ferdinand-Gustave Petitpierre. Après divers ouvrages à partir de 1881, chez Calmann Lévy, Librairie des bibliophiles, Albert Savine, Dalou, il commence la série de ses romans en 1896 : Les Trois disparus du Sirius (Tours, Mame et fils, 1896, première édition dans la Revue Mame, ill. Edouard Zier ; rééd. La Rochelle, La Découvrance, 2008, PH 31/597 premier volet dune trilogie), Les Chasseurs dépaves (Mame, 1898, ill. Mucha deuxième volet de la trilogie), La Rançon du sommeil (recueil de nouvelles, Flammarion, 1910), LÉtoile-du-Pacifique (Mame, 1911, ill. Jordic, couv. Robida ; rééd. Saumur, Banquises & comètes, 2015, 238 p., Archives de létrange troisième volet de la trilogie), La Mine dor infernale : les héros lointains, illustrations de A. Robida (Mame, 1920), La Grotte mystérieuse (Mame, 1922, Les Héros lointains, ill. Robida). Présentant diverses extrapolations scientifiques dans la lignée de Jules Verne, tous ces ouvrages sont référencés dans Rétrofictions, lencyclopédie de la conjecture romanesque francophone de Guy Costes et Joseph Altairac (Belles lettres et Encrage, 2018). Les auteurs disent, à propos de notre roman quil « se déroule en Afrique australe pendant la guerre des Boers (sic). Lauteur envisage des applications du tube à grenailles de Branly pour télécommander lexplosion de charges et le pointage de pièces dartillerie. Si ce type de dispositif a pu être expérimenté à lépoque de la rédaction du roman apparemment vers 1920 il nexistait pas à lépoque de la guerre des Boers, ce qui confère au récit un caractère marginalement conjectural. »Il se peut aussi que le roman ait été écrit quelques années auparavant, car il est publié à la fin de 1919 pour les étrennes 1920. Notons également que laction se situe entre juin et octobre 1914, avec un prologue en 1913 et un retour des héros en France fin 1914. Le groupe des héros (Lesserteur, Garnault, Jacquelard, Lacassagne, Grisel et Anténor Géroulas de Tarascon), sous la direction de Destenay, a pour mission de défendre une mine dor en Afrique du Sud contre une armée allemande, et ils vont jusquà semparer dun sous-marin U.73 de leurs ennemis.Notons aussi que ces neuf « héros lointains » (avec Sombret et Marc de Jussy) sont de retour dans le volume suivant, La Grotte mystérieuse (Mame, 1922), dont laction se situe en 1916, second volet de ce diptyque.Dans ses romans et jusque dans le choix de son pseudonyme, Georges Price affiche une anglophilie assez marquée, comme la relevé Isabelle Guillaume (Regards croisés de la France, de lAngleterre et des États-Unis dans les romans pour la jeunesse, 1860-1914, 2009), anglophilie déjà notable dans le premier dentre eux en 1896 et encore plus marquée dans les deux derniers, situés lors du premier conflit mondial.Deux des cinq romans daventures de Georges Price ont été réédités ces dernières années (2008 et 2015) mais si cet auteur conserve une aura auprès des amateurs, cest aussi, comme le souligne Marc Madouraud (dans Le Rocambole n°32, 2005, p. 101), grâce aux magnifiques illustrations dAlbert Robida qui ornent plusieurs de ses récits.Bel exemplaire.
bottom of page