top of page
ROBIDA (Albert). Histoire et aventures du baron de Munchhausen.

ROBIDA (Albert). Histoire et aventures du baron de Munchhausen.

SKU : 9501583
500,00 €Prix
Paris, Librairie Renouard, Henri Laurens, éditeur, [1920], in-4 (28 x 23 cm), percaline azur, bords biseautés. Au premier plat, polychrome, le baron chevauchant un demi-cheval dont l'arrière-train a été sectionné, buvant à une fontaine et dont l'eau bue tombe en pluie sur des canards (d'après l'ill. p. 29, mais dans une autre position). Au second plat, logo noir HL de l'éditeur, au dos titre doré en long, tr. dorées, (4)-IV-111-(1) pp. ¦Édition originale illustrée de 93 dessins dAlbert Robida, dont 10 en couleurs (2 à pleine page).Préface de Louis Tarsot.15e et dernier volume de la collection Les Chefs d'œuvre à l'usage de la jeunesse, créée en 1897, associant un grand texte classique de la littérature universelle et un maître illustrateur, déclinée en un grand nombre de couleurs de toiles (plusieurs nuances de vert et de bleu, selon les titres).Albert Robida (1848-1926) a illustré plusieurs ouvrages du même éditeur : dans la même collection, il participe à lillustration du premier volume (Les Contes de Perrault, 1897), réalise celles des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift (vol. 7, 1904) et celle des Fabliaux et contes du moyen âge (vol. 9, 1908, PH 49/880). Dans la collection « Plume et crayon », il publie Les Assiégés de Compiègne, 1430 (1906, 8e titre), LIle des centaures (1912, 12e titre) et Le Trésor de Carcassonne (1923, 15e titre). Tous ces volumes permettent à Robida de déployer sa verve en matière dhistoire et de légende, deux registres quil combine à la perfection.Les aventures du baron de Münchhausen ont une histoire éditoriale compliquée, étant revendiquées simultanément par deux auteurs allemands, Rudolf Eric Raspe (1737-1794) qui les publie en anglais à Oxford en 1786 et Gottfried August Bürger (1747-1794) qui les publie en Allemagne et en Angleterre la même année. C'est généralement cette dernière version (plus complète) qui est suivie par les éditeurs et les traducteurs, avec différentes variantes dans les épisodes. Traduites dès 1787 en français, de multiples éditions s'ensuivent au XIXe siècle, dont une traduction par Théophile Gautier fils en 1852, une édition illustrée par Gustave Doré en 1862, etc., avant celle de Robida en 1920. Cette dernière version suit le texte de Burger, dont les épisodes les plus célèbres sont le transport par des canards, la chevauchée du boulet, les deux voyages sur la lune, les voyages en différents pays (Ceylan, Russie, Egypte), les séjours au fond des mers dans un poisson, dans lEtna et au pôle Nord. Lépisode illustré en couverture est lui aussi fort connu, et fait partie des plus extravagants dun récit entièrement construit sur lextravagance. Le personnage a été transposé en France sous le nom de baron de Crack. On consultera l'encyclopédie Les Terres creuses (Encrage, 2006, p. 95) pour plus de détails. Ex-praemio du 13 juillet 1925.Brun, p. 115.Exemplaire resplendissant.
bottom of page