top of page
ROBIDA (Albert) . Le Roi des jongleurs .

ROBIDA (Albert) . Le Roi des jongleurs .

SKU : 9500463
650,00 €Prix
Paris, A. Colin, 1898, in-4 (31,5 x 23 cm), cartonnage chagriné gris clair imitation de cuir repoussé, plats biseautés, premier plat orné d'un décor en relief sur fond noir représentant le jongleur Jehan chantant et jouant de la cornemuse, entouré de sa chèvre Barbichette l'accompagnant à la harpe et de son âne Barnabé, au milieu du public de la Cour d'Isabeau de Bavière (d'après le h.-t. de la p. 222) dans une réserve alvéolée soulignée d'or inscrite dans un cercle (rosace gothique), entouré de motifs décoratifs à froid, les mentions de titre, d'auteur et d'éditeur en lettres dorées dans des cartouches à fond noir, second plat estampé à froid des initiales AC de l'éditeur, dos décoré à froid d'une vignette représentant un musicien (d'après la vignette de la p. 79), tr. dorées (Engel, relieur), 236 pp. ¦Édition illustrée de 78 compositions, dont 14 h.-t. protégés de serpentes, par ROBIDA. Les mésaventures de Jehan Picolet pour prendre la succession de son père au titre de "Roi des Jongleurs", à la fin du XIVe siècle. Ce roman humoristique permet à Robida de retrouver la verve médiévale où il excelle. Par sa reliure, cet ouvrage est l'un des plus remarquables de Robida chez Armand Colin. Jusque-là, Robida était cantonné dans les petits formats de la "Bibliothèque du Petit français", chez cet éditeur, pour lequel il avait donné trois titres, de 1892 à 1895 (parus d'abord dans le journal Le Petit Français illustré). Pour l'édition en volume de ce quatrième roman, également paru dans ce magazine (n°393-419, de septembre 1896 à mars 1897), et réalisée à la fin de 1897 pour les étrennes, Robida bénéficie du format in-4° et a de plus le privilège d'en réaliser la maquette de couverture. Pastiche de style médiéval, le résultat est des plus réussis, et a immédiatement attiré l'attention du sévère critique des cartonnages illustrés, Octave Uzanne, qui le reproduit dans son livre L'Art de la décoration extérieure des livre, paru immédiatement après (1898), avec la description suivante : "Reliure commerciale imprimée en relief au balancier à froid sur un fond de papier, imitation de cuir fauve, d'après la composition de A. Robida". La revue Polybiblion ajoute : "La reliure de cet ouvrage est fort belle : une scène curieuse, frappée en relief sur peau gris-perle, est entourée d'une rosace en or du plus brillant effet" (t. 80, 1897, p. 493). En 1913, ce roman a été réédité dans la "Bibliothèque du Petit Français". Ex-libris. Brun, p. 141 et 215. Uzanne, pp. 121 et 146. Ne figure pas dans les collections de la BNF. Reliefs et couleurs intacts, sans aucun frottement. Très bel exemplaire.
bottom of page