top of page
SAHIB . Croquis maritimes .

SAHIB . Croquis maritimes .

SKU : 9501751
500,00 €Prix
Paris, Librairie Léon Vanier, 1880, in-4 (33 x 25 cm), percaline rouge chagrinée. Au premier plat, noir et or, trois marins accrochés à une grande ancre de marine, autour de laquelle senroule une corde à laquelle est fixée une bouée, le tout dans une nuée où volent une mouette et le chapeau dun des marins (daprès la page de titre illustrée bicolore). Au second plat, encadrements de filets et de motifs noirs avec rosace centrale, au dos repris en vignette du motif du plat (ancre, chapeau, bouée), tr. dorées (A. Souze, graveur), 200 pp. ¦Voici le deuxième des trois livre classiques de marine de Sahib (pseudonyme de Louis-Ernest Lesage, 1847-1919), dont on a décrit les deux autres livres à plat historié, écrit et dessiné après le grand succès de La Frégate LIncomprise (Vanier, 1876, 2e éd. 1882, PH 4-78) et qui sera suivi par Marins et navires anciens et modernes. La Marine, croquis humoristiques (Jouvet, 1890, PH 47-843).« En France on ne connaît pas la marine » dit lauteur qui veut contribuer à la faire connaître par le texte et limage. En 29 chapitres illustrés à profusion, il passe en revue les principaux sujets de la vie maritime, écoles et spécialités : lEcole navale, lEcole dapplication, les gabiers, les timoniers, les canonniers-marins, le matelot-fusilier, larmement au port, au mouillage, une journée à la mer, branle-bas de combat, astronomie nautique, hiérarchie maritime, lEcole des pupilles de la marine, lEcole des mousses, les mécaniciens, les torpilleurs, lécole polytechnique, la médecine navale, les inspecteurs de la marine, gendarmerie et tribunaux maritimes.John Grand-Carteret évoque les livres de Sahib dans son histoire de la caricature : « Mais voici un type social qui va apporter des éléments nouveaux de grotesque pour l'arsenal du rire ; je veux parler du marin, du Mathurin avec son éternelle chique dans la bouche donnant à la joue des aspects de fluxion invétérée. Le marin est un produit direct de la guerre. Il s'était conduit avec une telle intrépidité pendant le siège que, forcément, il devait venir sous le crayon des dessinateurs, et Cham fut un des premiers à en esquisser le profil. Léonnec, dans le Journal Amusant, dans des histoires maritimes, aux titres excentriques : Le Chat du bord, Patara et Bredindin, Sahib dans les Croquis Maritimes, dans La Frégate l'Incomprise, voyage humoristique autour du monde, nous ont initié aux mœurs intimes et joyeuses des loups de mer, depuis le simple gabier jusqu'à l'imposant amiral. Ici ce sont des physiologies amusantes, sorte d'encyclopédie comique faisant connaître types et particularités de la vie maritime, notant les attitudes diverses du « loup de mer », qui marche les jambes écartées comme un cavalier démonté, avec un déhanchement, un balancement tout à fait personnels ; là ce sont les plaisirs bruyants, les farces un peu grasses, des gabiers à trois poils cultivant, suivant leurs mœurs antiques et solennelles, dive bouteille et beau sexe, beau, d'après la donnée du matelot, identique à celle du « tourlourou » bordées de la vie terrestre qui durent tant qu'il reste quelque chose du « décompte. » (John Grand-Carteret, Les Mœurs et la caricature en France, Librairie illustrée, 1888, p. 471-73).« Bien que nous parlions un peu tard de ce brillant ouvrage, qui fut l'un des succès des étrennes de 1880, nous tenons à le ranger dans la catégorie des livres d'amateurs, car il a droit à toute l'estime des bibliophiles, grâce à la fois à son esprit, à son originalité, à ses compositions très artistiques et à la parfaite exécution de son tirage fait par l'imprimeur Motteroz. L'an passé, à pareille époque, l'éditeur, M. Léon Vannier (qui est aussi l'auteur d'un coquet et spirituel petit livre les Vingt-huit jours d'un réserviste), nous présentait La Frégate l'Incomprise, qui reçut le plus sympathique et le plus légitime accueil dans le grand public des lecteurs. A cette époque, où on vulgarise la science par des Voyages extraordinaires par terre et sur mer, M. Sahib, de son vrai nom Lesage, a tenu à montrer avec un art pratique, comment on devient marin et ce qu'est réellement un navire de guerre ; avec lui, nous apprenons à connaître le marin, cet homme dévoué, simple, naïf et fidèle, nous vivons de la vie du bord, nous suivons l'école navale, l'école d'application ; nous voyons se dérouler toute cette existence maritime avec ses luttes, sa hiérarchie, sa discipline, et nous assistons à l'armement au port et au branle-bas de combat. M. Sahib est un artiste merveilleusement doué, son crayon a une vigueur, une sûreté, un brio incomparables. Soit qu'il ait à traiter un sujet humoristique, à camper un matelot ou un amiral, à croquer dans un tableau d'ensemble tout un pêle-mêle de marins en action, soit qu'il mette en relief la coupe élégante d'une frégate cuirassée ou sa mâture chargée de gabiers, il reste toujours puissamment personnel, et ses compositions d'une correction de dessin parfaite forment de petits tableaux qui séduisent et enseignent à la fois. Ces Croquis maritimes composent donc un volume d'un intérêt indiscutable, qui convient non seulement aux amateurs d'élite, mais aussi surtout à ces trop romanesques jouvenceaux qui rêvent de la gloire de Jean-Bart et qui dans ce livre trouveront la marine réelle sans le fard de l'imagination. » (Le Livre, 1880, p. 317).Bel exemplaire.
bottom of page