top of page
SAHIB. Marins et navires anciens et modernes.

SAHIB. Marins et navires anciens et modernes.

SKU : 9501556
500,00 €Prix
Paris, Librairie Furne, Jouvet et Cie, 1890, in-4 (31 x 23 cm), percaline rouge, bords biseautés. Au premier plat, noir, gris et or, le Commandant, vulgo "Le Pacha" (pl. p. 20), fumant le narguilé devant lui, assis sur un sofa, chaussé de babouches, tenant un cordon de la main gauche. Au second plat, fer noir central, au dos, motifs décoratifs en forme d'étoiles à six branches ornés d'une ancre, titre dans un cartouche entourée de deux ancres, dessous vignette d'un marin caricaturé avec des pieds palmés, tr. dorées (Paul Souze, graveur, Lenègre, relieur), (2)-149-(1) pp. ¦Édition originale illustrée de 8 hors-texte en couleurs et 201 dessins en noir par Sahib.Dans la même veine que son premier ouvrage, La Frégate L'Incomprise. Voyage autour du monde à la plume (Vanier, 1876, 2e éd. 1882, PH 4/78), Sahib (pseudonyme de Louis-Ernest Lesage, 1847-1919) compose ce nouveau livre, illustré à profusion. Il ne sagit plus dun récit suivi mais dune série de croquis satiriques de personnels ou de situations maritimes, traités chacun en une page.Lors dune réédition par lassociation des Amis du Musée de la Marine en 1977, Jacques Vichot, directeur honoraire des Musées de la Marine (Palais de Chaillot), écrit : « Ce nest donc pas la qualité humoristique des croquis et textes de Sahib qui nous conduit à rééditer son livre Marins et navires anciens et modernes, aujourdhui presque oublié. Malgré le sous-titre La Marine, croquis humoristiques, beaucoup de dessins et surtout de légendes et de commentaires ont perdu la drôlerie que leur conférait sans doute, à lépoque, la nouveauté du sujet. Pour le grand public, en effet, la Marine était alors au niveau de limagerie dEpinal : les corsaires, le grand pavois, le Siège de Paris, avec les canonniers marins et les matelots aérostiers… le tout rehaussé de science-fiction avec les monstres cuirassés à voile ou à vapeur, à roues ou à hélice, les canons gigantesques crachant la mort par-dessus lhorizon, les perfides torpilles sous leau, les énormes projecteurs électriques démasquant lennemi, la télégraphie sans fil, etc. Le livre a donc un caractère « rétro » qui nest pas sans saveur puisquil veut être, pour son temps, une sorte dinitiation aux grands et petits mystères » de la vie maritime.« Ses compositions allégoriques révèlent aussi une imagination débordante, fébrile, dans l'agencement d'une foule de détails jaillis sous la plume au fil de ses réminiscences. Mais en dépit de ses cocasseries, ces détails, si minces soient-ils, sont toujours justes et précis. Au cours de sa longue histoire, notre Marine n'a jamais connu un artiste-reporter d'une telle qualité, aussi ardent et perspicace dans sa quête que prompt à saisir, habile à noter puis à s'exprimer d'une plume alerte, joyeuse et prolifique (…) À la gerbe de ses dons, Sahib ajoutait en outre une grande probité dans sa cueillette hardie, infatigable, comme dans la « restitution » de son extraordinaire récolte ; caricature et badinage n'excluent pas, comme on le croit trop souvent, l'exactitude et la sincérité de cet inégalable témoignage graphique sur la marine de son temps. Aucun texte officiel, aucun album de maître, aucun traité d'histoire, aucun recueil de plans, aucune littérature ne nous apporte plus de renseignements sur l'activité et l'intimité de cette Marine, que la profusion de dessins illustrant les trois livres de Sahib. C'est une somme documentaire qu'on ne peut négliger si l'on veut connaître et comprendre les marins tels que les découvraient leurs propres contemporains en ces quatre premiers lustres de la 3e République. Le Voyage de la frégate l'Incomprise c'est, après l'Empire et la Commune, la Marine au niveau des aspirants, jeunesse dissipée, débridée, qui court le monde en se moquant du conformisme rétrograde de ses anciens. Petite satire sans méchanceté, mais fort instructive, Les Croquis maritimes de 1880 sont beaucoup plus sérieux et presque didactiques, mais le ton reste léger, souvent ironique. C'est toute l'organisation de la Marine qui défile : recrutement, hiérarchie, construction, armement, intendance, manœuvres et exercices, les différentes spécialités et les corps annexes. Marins et navires anciens et modernes, dix ans plus tard, c'est un retour sur le plan humoristique à cette chère Marine déjà longuement décrite. On se contente donc, dans le genre farce qui fleurit alors sur les boulevards et dans les journaux illustrés, de rappeler quelques pages de notre histoire navale (…) et de présenter, dans ce style plus familier, quelques nouveaux « croquis maritimes » et aussi les sujets dactualité dune marine qui poursuit sa mystérieuse et colossale mutation. Le tout fait un peu pot pourri, variétés de café-concert à l'emporte-pièce, mais certains dessins sont encore de jolis documents assortis de commentaires instructifs et parfois savoureux. » (Neptunia, 1977, voir aussi lintroduction de Jacques Vichot à cette édition, « Sahib alias Lesage, artiste-reporter de la Marine (1847-1919) »)Exemplaire superbe.
bottom of page