top of page
SAINT NICOLAS . Album illustré des garçons et des filles . Tome 34, année 1913 .

SAINT NICOLAS . Album illustré des garçons et des filles . Tome 34, année 1913 .

SKU : 9501041
500,00 €Prix
Paris, Librairie Ch. Delagrave, 1913, in-8 (27 x 19 cm), percaline rouge, bords biseautés. Au premier plat, noir et or, portrait-médaillon de Saint Nicolas, en bas de part et d'autre silhouette d'un jeune lecteur et d'une jeune lectrice, décor néo-classique (feuilles de chêne, filets, motifs géométriques, corne d'abondance). Au second plat, écusson de l'éditeur à ses initiales CD, sur une palette traversée de plumes, stylo et crayon, avec le titre du journal, guirlande de roses, ruban, au dos, décor néo-classique regroupant différents éléments en équilibre, soutenus les uns sur les autres : vignette hexagonale portant la date, vasque, vase, ruban, statue ailée, oiseaux, grappes de raisin pendues de part et d'autre, cartouche de titre, flambeau et couronne d'étoiles, tr. dorées, (4)-832-(4) pp. ¦Tome 34, année 1913, dont la devise en page de titre proclame : « Instruire en amusant ! », programme de tout magazine à destination de la jeunesse.Cet excellent millésime contient, prépubliés en feuilleton :- Lulu au Maroc, par Jules Chancel, ill. Bombled (PH 11-214).- Mon ami Pierrot, par Jérôme Doucet, ill. Robida.- La Pension des oiseaux, par Tony d'Ulmès, ill. Fontanez.- Jessie, la petite maîtresse de maison, par Augusta Latouche, ill. Léonce Burret (PH 39-717).- L'Ile du solitaire, par Maurice Champagne, ill. René Giffey (PH 34-640).Les illustrateurs du volume sont Henri Avelot, Birch, Guydo, L. de La Jarrige, Raymond de La Nézière, E. Pech, Robida.Cette revue na malheureusement pas fait lobjet dune étude.Eudoxie Dupuis (née en 1835) est la rédactrice en chef de cet hebdomadaire, publié de 1880 à 1915 (version française de la revue St-Nicholas publiée à New York, de 1873 à 1940) et qui, dans cette fonction, a adapté et publié de nombreux romans du magazine américain (voir La Fortune de Betty, par Carolyn Wells, 1904, PH 31/602, Le Petit Lord de Frances Hodgson Burnett en 1887, PH 41/750 ou Chan-Ok le pirate, daprès le roman américain de Julian Oliver Davidson, 1906, PH 41/753, dont certains paraissent directement en volume et non en feuilleton).En 1890, Delagrave crée une deuxième revue, plus particulièrement destinée aux écoliers, comme son titre lindique, LEcolier illustré (publié de 1890 à 1915). Les auteurs de la maison sont publiés dans lune ou lautre revue. Outre les romans dAugusta Latouche (de 1903 à 1913), Maurice Champagne, Jules Chancel, tous édités ensuite en plat historié, Saint-Nicolas a publié un de ceux dEmilio Salgari, La Capitaine du Yucatan, en 1902. Les autres romans de Salgari ont été publiés dans LÉcolier illustré, de 1898 à 1904 (voir bibliographie dans Le Rocambole n°21, 2002, spécial Emilio Salgari).En 1909, les deux revues fusionnent et ne publient plus que des romans en feuilletons, abandonnant tout autre rédactionnel, articles, chroniques, etc., mis à part quelques jeux et une chronique de correspondances, « Boîte aux lettres ». Cest le cas du volume 34 que nous présentons, dont le contenu est identique au volume correspondant de LÉcolier illustré pour 1913.On sait que le personnage de Saint Nicolas (dont la fête tombe le 6 décembre) est la préfiguration du père Noël. Cette fête est surtout célébrée dans les pays germaniques et dans lest de la France, Lorraine, région rhénane. Laspect de Saint Nicolas annonce celui du père Noël, et ce dernier a eu tendance à remplacer Saint-Nicolas dans les pays anglo-saxons, au cours du XXe siècle.Mais, au début du siècle, cette revue promettait que chaque semaine serait une fête pour les lecteurs, avec la parution le jeudi de leur journal préféré et la lecture de ses feuilletons à suivre, impatiemment attendus.Sur Saint Nicolas, on consultera, de Colette Méchin, Saint Nicolas : fêtes et traditions populaires d'hier et d'aujourd'hui (Berger-Levrault, 1978, coll. Espace des hommes) ou, de Bernard Coussée, Saint-Nicolas : histoire, mythe et légende (Raimbeaucourt : Centre d'études mythologiques, 1999), qui contient la Légende de saint Nicolas, par Jacques de Voragine.Peu commun.Bel exemplaire.
bottom of page