top of page
SALGARI (Emilio) . Au Pôle Sud à bicyclette .

SALGARI (Emilio) . Au Pôle Sud à bicyclette .

SKU : 9500393
450,00 €Prix
Paris, Librairie Ch. Delagrave, 1908, gr. in-8 (28 x 18 cm), percaline bleu pétrole, plats biseautés. Au premier plat, polychrome et or, trois cyclistes montant une bizarre machine à huit roues, au milieu d'un paysage polaire (ill. p. 152 reprise en p. de titre), avec divers animaux (ours, oiseaux, otaries, ill. pp. 101, 109, 181). Un paon à froid faisant la roue au second plat, au dos, dessin d'un manchot sur la banquise (ill. p. 193) et vol d'oiseaux, tr. dorées, 240 pp. ¦Édition illustrée de 103 dessins in-texte d e CAZENOVE et FONTANEZ, traduite de l'italien par J. Fargeau. La présente édition se distingue de l'édition originale non datée (parue en 1906) par une date "9-08", inscrite à la p. 240. L'ouvrage fut régulièrement réimprimé dans la même présentation (5e édition en 1931), en percaline bleu pétrole ou vert sapin. A l'occasion d'une nouvelle édition en 2007, les éditions de La Découvrance écrivent : "Emilio Salgari s'est inspiré des récits et journaux de bord rapportés par les explorateurs et navigateurs qu i ont approché la terre australe. En effet, le pôle Sud est alors un territoire insolite, hostile, laissant libre cours à l'imaginaire et à la conquête des hommes. Une expédition américaine est constituée pour tenter de parcourir cette terre polaire. Une m achine révolutionnaire est imaginée et construite, un vélocipède à huit roues, d'acier recouvert de peau, motorisée par une chaudière à vapeur. Une équipe anglaise, concurrente, relève le défi des Américains et choisit de traverser le désert de glace à pie d. Les hommes s'élancent et gagnent, au prix de multiples efforts et rebondissements, le pôle". Salgari publie son roman en 1895, alors que le pôle Sud est loin d'être conquis (cf. de Scott, Le Pôle meurtrier, 1914, PH 8/166 et Amundsen, Au Pôle Sud, 1 913, PH 8/149). Son mystère intact - tout comme celui du pôle Nord - laisse place à toutes les spéculations. En 2009, Frédérique Rémy, du CNRS, écrit à ce propos : "Lorsque l'on décida de la première année polaire internationale qui eut lieu en 1882, on n 'avait alors aucune idée de ce qui pouvait se trouver aux pôles : au pôle Nord, y avait-il une mer libre, entourée d'une barrière de glace ? Ou une île ? Au pôle Sud, le continent antarctique était-il en un seul bloc ? Ou s'agissait-il d'un archipel offran t un accès à une mer libre de glace ? De très nombreux livres de littérature scientifique polaire voient alors le jour. Jules Verne envoie le capitaine Hatteras traverser la barrière de glace arctique et y découvrir un volcan au pôle entouré d'une mer libr e, il envoie dans Le Sphinx des glaces (1897) Jeorling à la poursuite de Gordon Pym traverser de part en part l'Antarctique... Un récit beaucoup moins connu - du moins en France - mais relatant un voyage tout aussi extraordinaire, est Au pôle Sud à bicy clette de l'Italien Emilio Salgari (1895). Les trois héros partent du bout de la péninsule jusqu'au pôle pour un long périple au péril de leur vie. On découvre de nombreux phénomènes polaires : ouverture des crevasses, beautés des aurores, blizzard, tremb lement de glace... phénomènes expliqués en détail par l'un des vélocipédistes dont l'érudition n'a rien à envier à celle des héros de Jules Verne. Salgari prend partie : le pôle Sud est une mer intérieure, inaccessible. Il faudra attendre une bonne décenni e pour savoir qu'une mer gelée recouvre le pôle Nord et un continent tout aussi gelé, le pôle Sud". Depuis 1898, Delagrave avait entrepris de traduire les oeuvres de Salgari, le "Jules Verne" italien. Quatorze volumes furent publiés jusqu'en 1912, date de la mort de l'auteur, parmi lesquels deux titres concernent le pôle Nord : Au Pôle Nord (1901) et Un défi au pôle Nord (1912) ; les premiers sont revêtus d'un cartonnage de série, qui devient historié à partir de 1905. Le peintre, graveur, affichiste et dessinateur suisse Jules FONTANEZ (1875-1918) a illustré quelques livres pour Delagrave, dont deux titres de Jules Chancel, Le Petit Fauconnier de Louis XIII (1905) et Petit Marmiton, grand musicien (1906). Sur Salgari, consulter Le Rocambole n° 21, 2002. Bel exemplaire.
bottom of page