top of page
SEBILLOT (Paul) . Légendes et curiosités des métiers .

SEBILLOT (Paul) . Légendes et curiosités des métiers .

SKU : 9500269
500,00 €Prix
Paris, Ernest Flammarion, [1895], gr. in-8 (28 x 19 cm), percaline rouge, ornée d'un décor noir et or formé d'un médaillon central représentant une scène de forge (d'après la gravure de la p. 28) avec aux angles quatre vignettes représentant différents métier meunier (un moulin), menuisier (silhouette formée d'une réunion d'outils, d'après la gravure de la p. 31), fileuse (rouet, inspirée de la gravure de la p. 16), couturière (nécessaire de couture), avec de part et d'autre deux entrecroisements d'outils divers, le premier disposés derrière une auge de maçon (pelle, pioche, truelle, etc.), le second derrière un panier en osier (faux, râteau, hache, fléau, balai, pelle, etc.), le tout encadré de motifs décoratifs en arabesque, second plat orné d'un médaillon do ré représentant une tisseuse (d'après la gravure de Holbein de la p. 21), dos orné d'une vignette dorée d'après la "Vieille blanchisseuse" de Daumier de la p. 32, avec des motifs décoratifs en tête et en pied, tr. dorées (C. Blancheland, graveur ; Engel, relieur), VIII-[640] pp. ¦Ouvrage orné de 220 gravures d'après des estampes anciennes et modernes ou des dessins inédits. Réunion, sous une reliure éditeur, de 18 fascicules de 32 p. et d'un fascicule de 64 p., consacrés aux métiers suivants : Meuniers, bo ulangers, pâtissiers, bouchers, fileuses, tisserands, ouvrières en gaze, cordiers, tailleurs, couturières, dentellières, modistes, lavandières et blanchisseuses, cordonniers, chapeliers, coiffeurs, tailleurs de pierre, maçons, couvreurs, charpentiers, menu isiers, boisiers et sabotiers, tonneliers, charrons, tourneurs, peintres, vitriers et doreurs, bûcherons, charbonniers, forgerons, chaudronniers, serruriers, cloutiers, imprimeurs. Après avoir créé la collection Les Littératures populaires chez Maisonne uve en 1881, où il publia plusieurs ouvrages, notamment sur la Bretagne, le célèbre folkloriste Paul Sébillot (1843-1918) a fondé, en 1886, la Société des traditions populaires pour "tenter de donner un statut scientifique au folklore" (A.-M. Thiesse, Écrire la France (1991), p. 227), en éditant pour cela la Revue des traditions populaires, qu'il dirigea jusqu'à sa mort. Parmi ses très nombreux livres et travaux, se détachent ses Légendes et curiosités des métiers, édités avec un certain luxe, où sont reproduites beaucoup d'anciennes estampes. Après avoir été diffusées sous forme de fascicules, ces monographies sur différents corps d'État ont été réunies dans cette luxueuse reliure d'éditeur historiée. A l'iconographie recherchée et soignée, s'ajoute l'intérêt documentaire du contenu qui fait de cet ouvrage une référence incontournable dans le domaine des parlers de métiers, des us et coutumes, et des traditions des corporations professionnelles, ici saisies sur le vif à la fin du XIXe siècle. Très bel exemplaire.
bottom of page